Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Collins aerospace aeromorning 2024
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
collins-aerospace-aeromorning-2024
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr

Nouveau succès pour Ariane 5, Les satellites MTG-I1, Galaxy 35 et 36 sont en orbite

actualités aeronautiques spatiales aeromorning
FacebookTwitterLinkedInPinterest

Le 13 décembre 2022, Ariane 5, opérée par Arianespace, a parfaitement réussi sa 115ème mission depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), port spatial de l’Europe, en mettant en orbite les satellites MTG-I1, construit par Thales Alenia Space pour le compte d’EUMETSAT, Galaxy 35 et 36, construit par Maxar pour le compte d’Intelsat. Ce lancement est le 5ème de 2022 depuis le CSG et la troisième mission de l’année pour Ariane 5. Il est également le 259ème lancement de la famille des lanceurs Ariane.

D’une masse au lancement d’environ 3,76 tonnes, MTG-I1 est le premier satellite d’un nouveau système qui génèrera un volume de données 50 fois supérieur à celui fourni par le système de deuxième génération. Les météorologues disposeront plus rapidement d’informations plus précises sur l’évolution du temps et les phénomènes extrêmes. MTG est le système de satellites météorologiques en orbite géostationnaire le plus complexe et innovant jamais construit. Une fois pleinement déployé, il permettra pour la première fois aux météorologues européens de surveiller le cycle complet d’une cellule orageuse. MTG-I1 produira des images de l’Europe et de l’Afrique toutes les 10 minutes grâce aux 16 canaux spectraux de l’imageur combiné flexible FCI (Flexible Combined Imager). L’imageur LI (Lightning Imager) cartographiera en continu les éclairs entre les nuages, ainsi qu’entre les nuages et le sol. La mission MTG est une collaboration entre EUMETSAT et l’ESA. Les satellites MTG sont développés et acquis en collaboration avec l’ESA par un consortium industriel emmené par Thales Alenia Space en coopération avec OHB. Sa durée de vie est estimée à 8,5 ans.

D’une masse au lancement d’environ 6,3 tonnes, les satellites Galaxy 35 et 36 sont des satellites de télécommunications en orbite géosynchrone, qui fourniront aux diffuseurs des liaisons dédiées en Amérique du Nord pour retransmettre en direct des événements sportifs et des programmes de divertissement et d’actualité. De plus, ces satellites offriront une protection en orbite à une sélection de clients grands comptes dans la zone de diffusion couvrant l’Amérique du Nord. Leur durée de vie est estimée à 15 ans.

À l’issue de ce lancement, Philippe Baptiste, Président Directeur général du CNES, a déclaré : « Avec ce nouveau lancement réussi, Ariane 5 fête son 115ème succès ! Je tiens à remercier et féliciter toutes les équipes impliquées pour leur professionnalisme et leur savoir-faire, celles de l’ESA, d’Arianespace, Thales Alenia Space, EUMETSAT, Intelsat et de l’ensemble de l’industrie spatiale européenne. Et bien sûr, celles du CNES, notamment à la Direction du transport spatial et au Centre Spatial Guyanais. »