Liebherr Aerospace
rossi-aero-mecanique-industrielle
bandeau-liebherr-aerospace-2017-698x86.jpg
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
LHR_21-03_Aerospace_600x100
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr
bandeau-liebherr-aerospace-
liebherr
Collins
AirFormation centre de formation Aeronautique
Collins
AirFormation-e-learning-centre-formation-aeronautique
previous arrow
next arrow

DHL Express annonce la signature des deux plus grands contrats de carburants durables pour l’aviation

news actualités aéronautique aeromorning

DHL Express annonce la signature des deux plus grands contrats de carburants durables pour l’aviation (SAF, Sustainable Aviation Fuel) à ce jour, avec bp et Neste, pour une quantité de plus de 800 millions de litres

  •    bp et Neste s’engagent à fournir à DHL Express plus de 800 millions de litres de carburants durables pour l’aviation jusqu’en 2026.
  •    Cela représente une économie de CO2 équivalente aux émissions annuelles de gaz à effet de serre d’environ 400 000 voitures particulières.
  •    Ces accords majeurs marquent une étape importante vers l’objectif du Groupe Deutsche Post DHL d’utiliser 30 % de carburants durables pour l’aviation dans tous les transports aériens d’ici 2030.
  •    Frank Appel, PDG du Groupe Deutsche Post DHL : « L’utilisation de SAF est actuellement l’un des moyens clés visant à réduire les émissions de CO2 dans le domaine de l’aviation. »

Bonn/Allemagne, mars 2022 : DHL Express annonce une étape importante vers une décarbonisation plus durable de la logistique de l’aviation. DHL a confirmé de nouvelles collaborations stratégiques avec bp et Neste, visant à fournir plus de 800 millions de litres de carburants durables pour l’aviation (SAF) à DHL Express au cours des cinq prochaines années. Ces nouveaux accords constituent l’un des plus importants contrats de SAF dans le domaine de l’aviation à ce jour. Ces accords, ainsi que l’introduction des SAF précédemment annoncée dans le réseau DHL à San Francisco (SFO), East Midlands (EMA) et Amsterdam (AMS), dépasseront de 50% l’objectif de DHL Express, qui vise à atteindre une proportion de 10 % de SAF pour tous les transports aériens d’ici 2026. DHL s’attend à ce que les collaborations stratégiques permettent d’économiser environ deux millions de tonnes en émissions de dioxyde de carbone sur le cycle de vie des carburants pour l’aviation, soit l’équivalent des émissions annuelles de gaz à effet de serre d’environ 400 000 voitures particulières[1].

DHL Express transporte chaque année plus de 480 millions de documents et colis urgents sur son réseau mondial de 220 pays et territoires. Pour faire simple, avec ces 800 millions de litres, les 1 000 vols DHL annuels entre Cincinnati aux États-Unis et Leipzig en Allemagne pourraient être exploités par des Boeing 777 pendant environ 12 ans[2], en supposant une utilisation de SAF à 100 %[3]. Au total, cela correspond à 12 000 vols long courrier neutres en carbone.

« En tant que leader mondial de la logistique, nous nous engageons à fournir des solutions écologiques et plus durables à nos clients. Ces contrats majeurs de SAF avec bp et Neste sont une étape importante dans le secteur de l’aviation et valident le cadre de notre feuille de route pour le développement durable », déclare Frank Appel, PDG du Groupe Deutsche Post DHL. « L’utilisation de SAF est actuellement l’un des principaux moyens de l’industrie de l’aviation permettant de réduire les émissions de CO2 au cours du cycle de vie des carburants pour l’aviation avec les types d’aéronefs actuellement disponibles. »

Martin Thomsen, SVP, Air bp, ajoute : « Nous sommes très fiers de conclure ce contrat majeur, qui renforce nos relations stratégiques avec le Groupe Deutsche Post DHL. Au fur et à mesure de la transition de bp vers une entreprise énergétique intégrée, nous tirons parti de notre chaîne de valeur englobant les matières premières, la production mondiale, la logistique et les infrastructures aéroportuaires. Peu d’entreprises ont autant d’expertise commerciale en SAF, qui est nécessaire pour concevoir et fournir des solutions répondant aux besoins complexes des clients. Notre ambition est de travailler encore plus étroitement avec les aéroports et les compagnies aériennes sur les moyens de décarbonisation, et nous faisons activement la promotion des SAF pour soutenir l’aviation mondiale et réaliser ses propres ambitions de faibles émissions de carbone. »

Dans sa feuille de route pour la durabilité, le Groupe Deutsche Post DHL s’est engagé à utiliser une proportion de 30 % de SAF pour tous les transports aériens d’ici 2030. Les deux fournisseurs fourniront des SAF produits à partir d’huiles usagées. Ce type de SAF provenant de déchets et de résidus peut permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 80 % au cours de son cycle de vie par rapport au carburant à réaction classique qu’il remplace, réduisant ainsi l’empreinte carbone de DHL. Afin d’assurer la durabilité du combustible, l’utilisation de matières premières qui entrent en concurrence avec la production alimentaire ou qui entraînent des changements indirects d’utilisation des sols est évitée.

« Avec chaque contrat de SAF, nous sommes de plus en plus conscients de l’énorme tâche qui nous attend dans l’utilisation de solutions plus durables pour aider nos clients. Il ne se passe pas un jour sans que nos clients nous demandent des solutions logistiques à faibles émissions de carbone et de les associer à notre vision commune visant à participer à la création d’un avenir plus durable », explique John Pearson, PDG de DHL Express. « Ces nouveaux contrats SAF avec bp et Neste sont des moments clés de ce parcours. Notre objectif principal est d’inspirer davantage de fournisseurs de SAF à combler l’écart d’approvisionnement actuel. Dans le même temps, nous appelons les législateurs à mettre en place un cadre de travail permettant d’accélérer la montée en puissance des SAF dans l’UE et dans le monde entier, y compris un mécanisme de comptabilité qui permet des achats et une utilisation flexible de SAF ».

« Cet accord majeur, le plus important à ce jour pour des SAF, souligne le besoin croissant, l’urgence, ainsi que l’engagement à agir face aux émissions liées à l’aviation. Nous sommes heureux de franchir cette étape importante avec DHL, qui montre les ambitions conjointes des deux entreprises et marque une avancée importante dans le façonnement d’une planète plus saine pour nos enfants », déclare Peter Vanacker, PDG de Neste. « L’annonce d’aujourd’hui montre aussi comment nous aidons concrètement les clients à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 20 millions de tonnes de CO2 par an d’ici 2030. Les SAF sont une pierre angulaire des efforts de l’industrie de l’aviation en vue d’atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050. Cela nécessite un effort commun dans l’ensemble de la chaîne de valeur de l’aviation et avec toutes les parties prenantes, en utilisant toutes les matières premières et solutions disponibles pour atteindre cet objectif. »

DHL Express a pour objectif d’élargir ses partenariats avec les fournisseurs de carburants durables pour l’aviation à l’avenir et de continuellement augmenter le pourcentage de SAF dans ses transports aériens. DHL reste engagé à soutenir des technologies innovantes visant à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre de l’aviation, comme l’indique la feuille de route pour la durabilité du Groupe Deutsche Post DHL.

DHL – La société de logistique pour le monde

DHL est le leader mondial du marché de la logistique. Les divisions de DHL offrent un portefeuille inégalé de services de logistique, allant de la distribution nationale et internationale de colis aux solutions d’expédition adaptées au e-commerce en passant par l’express international, le transport routier, aérien et maritime, ainsi que la gestion des chaînes d’approvisionnement industrielles. Forte de plus de 380 000 collaborateurs dans plus de 220 pays et territoires, DHL relie les personnes et les entreprises de manière fiable et sécurisée, et favorise les échanges commerciaux internationaux durables. Grâce à des solutions spécifiques pour les marchés et secteurs en croissance, notamment la technologie, les sciences de la vie et la santé, l’ingénierie, la confection et l’énergie, l’auto-mobilité et la vente au détail, DHL se positionne résolument comme « La société de logistique pour le monde ».

DHL est une marque du groupe Deutsche Post DHL, qui a généré un chiffre d’affaires de plus de 81 milliards d’euros en 2021. Au travers de pratiques commerciales responsables et d’un engagement envers la société et l’environnement, le Groupe apporte au monde une contribution positive. Le groupe Deutsche Post DHL entend parvenir à des services logistiques à zéro émission d’ici 2050.

À propos de bp

bp a pour objectif de réimaginer l’énergie pour notre planète et ses habitants. Son ambition est de devenir une entreprise à zéro émission nette d’ici 2050 ou plus tôt et d’aider le monde à atteindre le zéro net, ainsi qu’une stratégie pour concrétiser cette ambition. Alors que le monde recherche des carburants moins carbonés, bp voit des opportunités claires de tirer parti de son portefeuille d’actifs et de sa clientèle. La bioénergie est donc l’un des moteurs de croissance de la transition de bp, qui prévoit d’investir dans cinq grands projets de biocarburants, y compris la conversion de jusqu’à deux raffineries. Notre ambition est d’être un leader de la commercialisation de carburants durables pour l’aviation (SAF) avec une part de 20 % des ventes mondiales de SAF d’ici 2030. Nous sommes l’un des leaders de la commercialisation de SAF dans le domaine de l’aviation et nous avons alimenté vingt aéroports de sept pays à ce jour.

Air bp, la division d’aviation de bp, est l’un des principaux fournisseurs de produits et services de carburants pour l’aviation au monde. Depuis plus de 90 ans, elle investit dans l’industrie de l’aviation pour garder les passagers en sécurité dans le monde entier. En 2019, nous avons fourni plus de 6,7 milliards de gallons de carburants pour l’aviation, soit plus de 7 000 vols par jour à plus de 700 destinations dans plus de 55 pays, soit plus de cinq avions par minute.

À propos de Neste

Neste (NESTE, Nasdaq Helsinki) crée des solutions pour lutter contre le changement climatique et accélérer le passage à une économie circulaire. Nous raffinons les déchets, les résidus et les matières premières innovantes en combustibles renouvelables et en matières premières durables pour les plastiques et autres matières premières. Nous sommes le premier producteur mondial de carburants durables pour l’aviation et de diesel renouvelable et nous développons le recyclage de produits chimiques pour relever le défi des déchets plastiques. Nous avons pour objectif d’aider les clients à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre grâce à nos solutions renouvelables et circulaires d’au moins 20 millions de tonnes par an d’ici 2030. Notre ambition est de faire de la raffinerie de pétrole Porvoo en Finlande la raffinerie la plus durable en Europe d’ici 2030. Nous introduisons des matières premières renouvelables et recyclées telles que des déchets plastiques liquéfiés comme matières premières de raffinage. Nous nous sommes engagés à atteindre une production neutre en carbone d’ici 2035 et nous allons réduire l’intensité des émissions de carbone des produits vendus de 50 % d’ici 2040. Nous avons également défini des normes strictes en matière de biodiversité, de droits de l’homme et de chaîne d’approvisionnement. Nous avons toujours été inclus dans les indices Dow Jones Sustainability Indices et sur la liste des 100 entreprises les plus durables au monde. En 2021, le chiffre d’affaires de Neste s’élevait à 15,1 milliards d’euros. En savoir plus : neste.com

[1]Source : EPA, calcul : 8,89 × 10-3 tonnes métriques CO2/ gallon d’essence × 11,556 VMT moyenne voiture/camion × 1/22,5 milles par gallon moyenne voiture/camion × 1 CO2, CH4, et N2O/0,993 CO2 = 4,60 tonnes métriques CO2E/véhicule/an

[2] Calcul : Distance entre Cincinnati et Leipzig : 7 145 km, environ 1 000 vols DHL Express par an sur l’itinéraire, consommation d’environ 67 600 litres par vol : 800 M litres/67 600 litres = 11 834 vols/1 000 vols par an = 11,83 ans

[3] Par exemple, la proportion actuelle de SAF est approuvée par les normes de carburant pour l’aviation jusqu’à 50 %

AeroMorning.com