Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr

Partenariat d’innovation Latitude-Saturne Technology

Latitude-Saturne Technology
FacebookTwitterLinkedInPinterest

un pas décisif vers le lancement du premier nano lanceur français


Paris, le 22 juin 2023 – Saturne Technology, un des leaders européens de la fabrication additive
métallique par fusion laser, annonce le succès d’une nouvelle batterie de tests du moteur Navier,
entièrement imprimé en 3D et voué à propulser le nano lanceur Zéphyr de son partenaire Latitude. Le
partenariat entre les deux entreprises en sort plus que jamais renforcé et l’ambitieux projet passera,
dans le respect de la feuille de route initiale, prochainement en phase opérationnelle.
La technologie d’impression 3D pleinement validée pour propulser le premier nano lanceur français
Zéphyr est le premier nano lanceur fabriqué en France, par l’entreprise aérospatiale Latitude. Son
ambition : la mise en orbite à prix compétitifs de petits satellites, aujourd’hui en plein essor, ouvrant
de plus en plus de perspectives pour un grand nombre d’applications scientifiques, institutionnelles ou
commerciales.


Les 10 moteurs Navier qui propulseront ce nano lanceur – 9 sur le premier étage et 1 spécialement
adapté à la propulsion dans le vide spatial sur le second – présentent la particularité d’être réalisés en
impression 3D métallique par l’entreprise luxembourgeoise Saturne Technology. La technologie de
fabrication additive permet ici de s’affranchir de la complexité d’un moteur traditionnel, généralement
constitué de centaines de pièces. Composé d’un alliage Inconel 718, ce moteur est capable de
fonctionner à des températures bien supérieures à 700°C et présente une grande résistance à
l’oxydation et la corrosion.


Après une première mise à feu réussie en janvier 2023, une nouvelle étape clé vient d’être franchie
avec de nouveaux tests concluants, cette fois-ci en poussant les moteurs au maximum de leur capacité.
De nouveau réalisés en Ecosse sur la base de lancement de SaxaVord en mai dernier, ces essais
viennent parachever plus de deux années de conception et de développement de la part des équipes
de Saturne Technology et Latitude.


Forts de ce nouveau succès, les deux partenaires entendent tester, dès la fin de cette année, la version
de vol. Ils misent sur un lancement effectif de Zéphyr fin 2024, avant de passer en phase pleinement
opérationnelle avec jusqu’à une cinquantaine de lancements par an en 2030.
L’impression 3D métal pour répondre aux défis de l’aéronautique et de l’aérospatial
L’industrie et l’aéronautique ont été parmi les premiers secteurs à adopter l’impression 3D.
Initialement utilisée pour le prototypage rapide, la fabrication additive est dorénavant largement
employée pour la production de pièces d’utilisation finale.


La fabrication additive métallique – aussi appelée « fusion sélection laser (SLM) » – est un procédé qui
permet de réaliser une pièce par ajout de couches de matière successives. Et ce directement à partir
de sa représentation numérique 3D. L’impression 3D répond spécifiquement aux besoins du secteur
aéronautique et spatial en permettant de créer des pièces aux géométries complexes (irréalisables via
les procédés traditionnels), à la fois plus légères (grâce à l’optimisation topologique) et plus solides.
Elle permet en outre de raccourcir drastiquement les délais de production, tout en augmentant la
qualité par rapport à une fabrication industrielle traditionnelle. Le coût diminue quant à lui, puisqu’il
nécessite à la réalisation des produits finaux une quantité bien moindre de matière et d’énergie. Pour
ces mêmes raisons, l’empreinte carbone se voit également réduite : un enjeu de taille, en particulier
dans ce secteur.

« Avec la technologie d’impression 3D, c’est une véritable révolution industrielle qui est en marche.
Solution dorénavant pleinement validée et éprouvée dans de nombreux secteurs, elle apporte une
réponse adaptée aux défis présents, et futurs », souligne Walter Grzymlas, fondateur et CEO de Saturne
Technology.
Saturne Technology intervient depuis une dizaine d’années déjà dans l’industrie spatiale, plus
particulièrement sur le marché des lancements de satellites pour le compte de constructeurs mais
également d’opérateurs de systèmes de lancement. Le Groupe Thalès et l’Agence Spatiale Européenne
(ESA) comptent parmi ses clients, qu’elle accompagne dans le développement, la validation et la
réalisation de composants en fabrication additive SLM en titane, aluminium et inconel.
L’industrie aéronautique civile et militaire constitue un autre secteur clé d’intervention. Elle produit
notamment des pièces de mécanique de précision comme des composants moteurs HP, BP et
compresseurs, et réalise de plus en plus de pièces de structures avioniques. Saturne Technology
collabore ainsi depuis 2005 avec la société Safran, pour laquelle elle produit plus de 300 000 pièces par
an qui sont ensuite, en majorité, intégrées aux moteurs d’avion. L’entreprise s’est d’ailleurs vue
décerner à deux reprises (2015 et 2017) le « Supplier Performance Award » de Safran.
« La force de Saturne Technology réside dans la maîtrise totale de notre supply chain, de la R&D au
contrôle des poudres, jusqu’à la réalisation et la livraison des pièces. Avec notre équipe intégrée
d’ingénieurs, nous accompagnons et coconstruisons avec nos clients leurs projets avec pour objectif de
toujours trouver la meilleure solution technologique pour les mener à bien », conclut Walter Grzymlas.


À propos de Saturne Technology:


Saturne Technology est une PME de 19 personnes fondée en 2001 par Walter Grzymlas, son actuel
dirigeant. Etablie à Sandweiler, au Grand-Duché de Luxembourg, Saturne Technology est spécialisée
dans la conception de pièces de haute précision par assemblage laser en 3D. La société fabrique des
pièces métalliques découpées, soudées, percées et rechargées par laser pour l’aéronautique, le spatial,
l’automobile, le médical ou encore l’industrie. Saturne Technology propose à ses clients une approche
intégrée de la chaîne de valeur qui comprend : le design, ou re-design, l’optimisation de pièces d’ores
et déjà fabriquées de façon conventionnelle ou nouvellement créées, la production en série de pièces
par impression laser métal, les opérations de finition (rectification, polissage, traitement thermique).
L’entreprise réalise également l’ensemble des opérations de contrôle des poudres et des pièces via 3
laboratoires d’analyse intégrés dans la société.
À propos de Latitude
Fondée en 2019, Latitude est une entreprise aérospatiale française développant une gamme de
services liés au lancement de nanosatellites. Son service majeur proposé est Zéphyr, développée au
sein même de l’entreprise et représentant le premier micro-lanceur français depuis un demi-siècle. Ce
service est complété par des services d’assurances, de logistiques ou encore légaux afin de couvrir les
opérateurs de nanosatellites dans l’ensemble de leur parcours vers l’espace.

Source: Saturne Technology