Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr

Le voyage en 2070

actualités aeronautiques spatiales aeromorning
FacebookTwitterLinkedInPinterest

Avec le rapport ‘The Future of Travel’,  easyJet dévoile les projections du voyage en 2070

  • Des futurologues et experts européens du monde de l’aérospatiale, de l’innovation et de l’ingénierie se sont réunis pour définir à quoi le voyage pourrait ressembler dans 50 ans.
  • easyJet 2070 : The Future of Travel est co-écrit par le Professeur Birgitte Andersen (Big Innovation Centre), le Professeur Graham Braithwaite (Cranfield University), le Dr Patrick Dixon (Global Change), la futurologue Shivvy Jervis (Forecasting Lab) et le Dr Melissa Sterry (Bionic City).
  • D’ici 2070, les sièges d’avion biomimétiques et sensoriels, les divertissements optoélectroniques diffusés directement dans les yeux des passagers et les concierges personnels numériques pour les vacances pourraient devenir la norme.
  • Les expériences de vacances “à travers le temps”, les passeports à pulsations cardiaques et les buffets d’hôtel imprimés en 3D font partie des prédictions des experts que les consommateurs aimeraient le plus voir devenir réalité.

Téléchargez le rapport : https://mediacentre.easyjet.com/story/15734

Images : https://www.flickr.com/gp/taylorherringpr/Rq98554X24

Vidéo : https://youtu.be/91-E4p4b-i8

De la nourriture imprimée en 3D, des passeports à pulsations cardiaques et des expériences de voyages “à travers le temps” : un nouveau rapport publié aujourd’hui révèle la manière dont les gens pourraient voyager et profiter de leurs vacances dans 50 ans.

Commandé par la compagnie aérienne easyJet, le rapport annonce des innovations en matière d’expérience client dans les aéroport, de transport aérien, d’hôtellerie et d’expériences touristiques.

Le rapport easyJet 2070 : The Future of Travel a été rédigé par un groupe d’universitaires et de futurologues de premier plan, dont la professeure Birgitte Andersen Birkbeck, Université de Londres et directrice générale du Big Innovation Centre ; le Dr Melissa Sterry, spécialiste de la conception ; le professeur Graham Braithwaite, directeur des systèmes de transports à l’Université de Cranfield ; Nikhil Sachdeva, directeur principal pour l’aérospatiale & la défense et l’aviation durable chez Roland Berger ; et les futurologues renommés Shivvy Jervis et le Dr Patrick Dixon.

easyJet 2070 : The Future of Travel souligne notamment :

Les progrès technologiques pourraient révolutionner le parcours clients dans les aéroports et l’expérience des voyageurs :

  • Les passeports à pulsations cardiaques et biométriques pourraient remplacer le passeport traditionnel et accélérer la sécurité dans les aéroports. Tout comme les empreintes digitales et l’iris, l’empreinte cardiaque de chaque personne est unique.
  • Les sièges d’avion ergonomiques et biomimétiques pourraient devenir la norme, et pas seulement pour un vol de luxe en première classe, avec des matériaux intelligents s’adaptant à la forme du corps, à la taille, au poids et à la température du passager, pour une expérience de vol au confort ultime et sur mesure.
  • Les divertissements en vol pourraient être diffusés directement devant les yeux des passagers, grâce à des dispositifs optoélectroniques – ce qui éviterait l’utilisation d’écrans à bord ou le téléchargement de films avant de prendre l’avion.
  • Les taxis aériens e-VTOL pourraient supprimer la navette pour le parking de l’aéroport – le trajet vers l’aéroport pourrait être plus rapide et plus pratique que jamais, 85 % des passagers pourraient se déplacer par e-VTOL de leur domicile au terminal.

Au fur et à mesure que la technologie progresse, nous pourrions assister à des avancées significatives en matière d’hébergement :

  • Des buffets d’hôtels imprimés en 3D pourraient permettre aux vacanciers d’imprimer en 3D ce qu’ils veulent manger au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner, tout en réduisant les déchets alimentaires.
  • Des hôtels souterrains plus économes en énergie.
  • Les chambres d’hôtel pourraient être “intelligentes” – avec des lits déjà préparés selon la fermeté souhaitée, la température ambiante et la musique préférée.
  • Un concierge personnel holographique pour les vacances pourrait accompagner les touristes pour leur fournir des informations actualisées en temps réel sur leur destination et les aider tout au long de leur séjour.
  • Des vêtements de vacances recyclables imprimés en 3D à l’arrivée à l’hôtel – pourraient supprimer le besoin de valises et d’achat de nouveaux vêtements pour les vacances, car les voyageurs pourront imprimer les vêtements dont ils ont besoin dans leur chambre d’hôtel, adaptés à leur taille et à leur style tout en recyclant les matériaux pour qu’un prochain client puisse en profiter. 

Des innovations en matière d’expériences et d’activités pourraient être proposées :

  • Des expériences de vacances “à travers le temps” – les vacanciers pourront se replonger dans le passé en portant des combinaisons haptiques (permettant l’immersion sensorielle) sur des sites historiques pour s’émerveiller devant le colosse de Rhodes au cours d’une promenade dans la ville de Rhodes ou applaudir parmi les foules des premiers Jeux olympiques dans la Grèce antique.
  • Essayer avant d’acheter – des aperçus de son séjour – des Méta-vacances – qui permettront aux gens d’expérimenter les lieux avant de réserver leurs vacances.
  • Les « sea-faris » sous-marins – des aventures aquatiques à bord de sous-marins pour partir à la découverte de parcs marins. 
  • Des appareils auditifs permettant de traduire et de parler la langue locale pourraient être disponibles permettant de mieux communiquer et de nouer des liens. 
  • L’e-foil, le cable-ski et le flyboard pourraient devenir la norme et être loués sur le front de mer, propulsant les sports nautiques à un autre niveau.
À propos du rapport, le CEO d’easyJet, Johan Lundgren, a déclaré :« L’innovation a toujours fait partie de l’ADN d’easyJet. Nous avons changé la façon dont les gens voyageaient il y a plus de 25 ans et, grâce à notre esprit pionnier, nous avons toujours ouvert la voie. Que ce soit par le biais d’innovations technologiques, techniques ou opérationnelles, nous continuons à travailler chaque jour pour rendre le voyage plus simple et plus abordable pour nos clients. Les résultats de ce rapport sont incroyablement passionnants et je sais qu’easyJet continuera de montrer la voie pour que nombre de ces prévisions deviennent une réalité pour les touristes à l’avenir. »
Birgitte Andersen, professeur au Birkbeck College, a dirigé le rapport : « Mon travail est centré sur l’innovation, et il est clair que grâce aux technologies émergentes, le monde du voyage sera très différent en 2070, mais il s’agit d’améliorations positives qui changeront nos vies pour le mieux« .

Quatre des prédictions des experts ont été concrétisées par des rendus détaillés, mettant en lumière ce à quoi pourraient ressembler les voyages en 2070.

À l’aéroport, les images montrent des passeports biométriques à pulsations cardiaques en cours d’utilisation, où les schémas cardio-vasculaires uniques d’un individu deviennent son moyen d’identification.

À bord, les passagers sont représentés en train de voyager avec un confort sur-mesure dans des sièges sensoriels biomimétiques, avec des divertissements diffusés directement devant leurs yeux grâce à la technologie optoélectronique embarquée.

Sur des images de synthèse, on peut voir les touristes s’approcher de monuments comme le Colosse de Rhodes, la statue légendaire de 30 mètres du dieu du soleil Hélios, telle qu’elle existait il y a 2000 ans, grâce à des expériences de voyage “à travers le temps » rendues possibles par des combinaisons haptiques et par la réalité virtuelle.

La dernière image montre l’avenir du buffet d’hôtel, avec des imprimantes 3D qui créent des menus de petit-déjeuner personnalisés, éliminant ainsi les déchets inutiles tout en offrant un choix complet pour les vacanciers.

Les consommateurs britanniques ont également été invités à choisir, parmi les prévisions des experts, celle qu’ils aimeraient le plus voir devenir réalité. Neuf personnes sur dix (90 %) déclarent être enthousiastes ou intriguées par ce que les avancées technologiques apporteront aux voyages dans 50 ans.

L’enquête a révélé que les passeports biométriques à pulsations cardiaques et les expériences de voyages “à travers le temps” sont les prouesses technologiques en matière de voyage que les gens aimeraient le plus voir se réaliser d’ici 2070.

Source: easyjet