rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Flux test

Aeromorning – ATOM Business Wire – The global leader in news distribution

  • Ray Fernandez-Andes est nommé directeur financier de Next Level Aviation
    par WebSupport@BusinessWire.com le 16/06/2021 à 22:05

    Cadre dirigeant chevronné, il apporte 25 ans d’expérience en tant que directeur financier dans des compagnies aériennes et sur le marché secondaire de l’aviation commerciale SUNRISE, Floride–(BUSINESS WIRE)–Expert rompu au domaine des finances et de la direction d’entreprises, Ray Fernandez-Andes a été nommé directeur financier de Next Level Aviation, un chef de file dans la distribution mondiale de matériel d’occasion en état de fonctionnement (used serviceable material, USM) pour les avions commerciaux et les moteurs à réaction. M. Fernandez-Andes apporte à NLA un haut niveau de compétences financières dans le marché secondaire des compagnies aériennes et de l’aviation commerciale. Il possède une vaste expérience dans l’optimisation des résultats financiers, la prestation de conseils stratégiques pour la croissance et le déploiement du capital, ainsi que la gestion des relations bancaires et avec les investisseurs. M. Fernandez-Andes est expert-comptable agréé (Certified Public Accountant, CPA) dans l’État de Floride, et ancien auditeur chez Arthur Andersen. Il a occupé des postes de direction financière dans les entreprises suivantes : Aerolease Aviation, LLC Aviation Repair Technologies LLC Arrow Cargo World Air Lease, Inc. GE Engine Services « Nous sommes heureux d’accueillir Ray au sein de Next Level Aviation, en tant que directeur financier. Il jouera un rôle clé en veillant à ce que nous maintenions notre structure à faible coût, tout en menant à bien notre stratégie de croissance. La vaste expérience de Ray en tant que directeur financier dans les compagnies aériennes, les sociétés de crédit-bail et les stations de réparation, fournira une perspective unique au sein de nos marchés cibles », a déclaré Jack Gordon, président-directeur général de Next Level. « Ray est un membre essentiel de l’équipe de direction, qui aidera notre entreprise à fournir à nos clients des solutions d’assistance créatives de bout en bout, afin de réduire leurs coûts de maintenance et de maximiser l’efficacité opérationnelle », a ajouté M. Gordon, avant de poursuivre : « Nous tenons également à remercier Steve Favazza de SCF Consulting Services pour son dévouement, son soutien et ses compétences d’expert dont il nous a fait bénéficier tout au long de l’année passée, en tant que directeur financier par intérim, dans un environnement d’exploitation particulièrement difficile. » « Next Level Aviation a tous les atouts pour une croissance et une expansion rentable sur le marché secondaire de l’aviation commerciale », a indiqué M. Fernandez-Andes. « Je suis ravi de rejoindre l’équipe de classe mondiale de la NLA pour mettre en œuvre ensemble notre stratégie. » À PROPOS DE NEXT LEVEL AVIATION Next Level Aviation est un fournisseur accrédité ASA-100 et conforme à la circulaire d’information 00-56B de la FAA, qui stocke du matériel d’occasion en état de fonctionnement (Used Serviceable Material, USM), destiné aux avions commerciaux/moteurs à réaction de toutes les plateformes d’avion Boeing et Airbus et les moteurs à réaction associés. Next Level se concentre spécifiquement sur le stockage de pièces de rechange pour les familles d’appareils Boeing 737 et Airbus A320 et les moteurs à réaction associés, lesquelles représentent actuellement environ 70 % de la flotte commerciale mondiale. Fondée en mars 2013 par Jack Gordon, Mike Dreyer et Matt Dreyer, la société Next Level Aviation est devenue l’un des principaux fournisseurs mondiaux de matériel d’occasion en état de fonctionnement, pour les avions commerciaux/moteurs à réaction. www.nextlevelaviation.net Pour en savoir plus ou demander des images supplémentaires, veuillez contacter Jack Gordon au 305-439-1944 ou lui envoyer un courriel à jack@nextlevelaviation.net. Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Contacts Jack Gordon Téléphone : 305-439-1944 Adresse e-mail : jack@nextlevelaviation.net

  • Le projet de planeur électrique autonome EUROGLIDER, prend son envol
    par WebSupport@BusinessWire.com le 16/06/2021 à 09:23

    TOULOUSE, France–(BUSINESS WIRE)–Fruit d’un partenariat innovant lancé fin 2014 et réunissant l’Association Européenne pour le Développement du Vol à Voile (AEDEVV), Dassault Aviation et les écoles d’ingénieurs du Groupe ISAE, le projet EUROGLIDER vise à développer un planeur biplace de formation, de lâché et d’entraînement à propulsion électrique. À la croisée de plusieurs défis technologiques, le projet est actuellement en phase expérimentale bancs d’essais et entamera prochainement la préparation de sa phase industrielle. L’ambition de ce planeur est d’être capable d’effectuer de façon autonome des vols complets d’instruction sans l’obligation d’attendre la présence de conditions aérologiques favorables et en préservant l’environnement. Le projet tente de répondre aux besoins exprimés par les centres de formation européens de vol à voile. À cause d’une attente longue, près de 2/3 des nouveaux inscrits abandonnent avant leur premier vol de lâché en « solo ». Grâce à sa propulsion électrique, le planeur EUROGLIDER pourra enchaîner plusieurs vols de formation de plus de 40 minutes de manière autonome et sans attendre des conditions favorables. Il permettra donc aux organismes de formation de multiplier par 3 fois leur nombre de vols d’école sur une année tout en réduisant la période d’apprentissage. Grâce à son décollage autonome, l’EUROGLIDER réduira jusqu’à 70% les coûts de décollage par rapport à l’utilisation d’un avion remorqueur classique. Le projet EUROGLIDER s’inscrit dans les domaines d’application du programme Clean Sky 2 lancé par la Commission Européenne et qui vise à la mise en œuvre industrielle de nouvelles technologies de préservation environnementale. L’EUROGLIDER répond à plusieurs défis technologiques : > Un défi énergétique : rendre possible à bord d’un aéronef de plus de 600 Kg l’enchaînement de leçons de vol de 50 minutes avec des séries de montées au-dessus de 1300 mètres sans ascendances, au moyen d’une densité d’énergie embarquée optimisée. > Un défi de construction pour la maîtrise des masses et de la charge alaire : concevoir une aérostructure performante certifiée EASA, tout en allégeant la masse de la cellule par rapport aux planeurs de formation classiques équivalents non motorisés, et ce avec un coût de production et d’acquisition compatible et maîtrisé. > Un défi dans la conception globale pour l’utilisation opérationnelle : permettre une utilisation simple et fiable, reproduisant toutes les caractéristiques et les qualités de vol ainsi que l’ergonomie des planeurs de formation usuels. Plus d’informations : https://www.ecole-air-espace.fr/euroglider-espace-presse-du-27-mai-2021/ Contacts Leïla Colaud leila.c@oxygen-rp.com

  • Norsk Titanium s’étend sur le marché des applications industrielles en collaboration avec le Groupe Hittech
    par WebSupport@BusinessWire.com le 16/06/2021 à 06:42

    OSLO, Norvège–(BUSINESS WIRE)–Norsk Titanium AS (Norsk Titanium ; Euronext : NTI), un leader mondial de la fabrication additive de composants en titane de qualité aérospatiale, a annoncé une expansion de sa clientèle dans le secteur du marché des applications industrielles, en collaboration avec le Groupe Hittech, basé à Den Haag, aux Pays-Bas. La production du premier composant industriel de ce développement soutient un client final de Hittech sur le marché en pleine évolution, des équipements pour semi-conducteurs. Norsk prévoit d’importants investissements à court terme de la part des fabricants du marché des semi-conducteurs, qui cherchent à moderniser leurs chaînes d’approvisionnement. Cette initiative représente la première étape de Norsk pour soutenir ces efforts de modernisation avec une approche plus rapide, plus rentable et plus respectueuse de l’environnement. Grâce au procédé révolutionnaire Rapid Plasma Deposition™ (RPD™) de Norsk, les ingénieurs de Norsk ont conçu une préforme en alliage de titane qui réduira les besoins en matières premières de Hittech, de plus de 45 % par rapport au produit corroyé traditionnel utilisé aujourd’hui pour fabriquer le composant final. L’exploitation du processus industriel RPD™ permet à Norsk de créer une conception quasi définitive tout en maintenant les contrôles de qualité et les propriétés des matériaux dont Hittech a besoin pour ce composant essentiel. Utilisant presque toute l’enveloppe de construction de 90 cm sur 60 cm de la machine G4B exclusive de Norsk, la forme RPD™ obtenue pèsera près de 100 kilogrammes. La livraison d’un premier article d’essai est prévue au plus tard pour la fin de l’année, la production en série devant commencer en 2022. « Nous sommes ravis de collaborer avec Hittech sur la transition de la conception de ce composant vers le matériau RPD™ », a déclaré Michael Canario, PDG de Norsk. « Hittech a été un fervent partisan de notre technologie, et nous sommes ravis d’avoir atteint cette phase de notre partenariat. Nous sommes impatients de dépasser leurs objectifs d’accessibilité financière grâce à une méthode de fabrication du titane plus efficace et plus rentable. » « Ce développement marque un changement significatif dans la manière dont les composants industriels seront fabriqués, avec des économies substantielles en termes de temps et de coûts de traitement en aval, et ce de manière durable », a ajouté Marco Verloop, directeur de la division Hittech. « Nous avons hâte d’étudier comment Norsk peut adapter sa technologie à cette application. » À propos de Norsk Titanium AS Norsk Titanium AS a été fondée en 2007 en Norvège et a été pionnière dans l’utilisation de son procédé breveté de fabrication additive, appelé Rapid Plasma Deposition™ (RPD™). Elle fournit des composants de vol structurels et agréés depuis 2017, et aujourd’hui, la société exploite des sites de fabrication dans l’État de New York et en Norvège. La société se distingue au sein de l’industrie de l’aviation par sa technologie brevetée, RPD™, qui transforme le fil de titane en composants complexes, adaptés à des applications structurelles et essentielles pour la sécurité. Norsk Titanium est un fournisseur pour les fabricants de l’industrie aéronautique commerciale, de premier ordre, et s’est engagé à réduire les coûts des aérostructures et des moteurs à réaction pour les principaux fabricants aéronautiques à travers le monde. RPD™ est le premier procédé au monde approuvé par la FAA pour la fabrication de titane structurel imprimé en 3D, offrant des avantages substantiels en termes de délais de fabrication et d’économies de coûts pour les clients travaillant dans les secteurs de l’aéronautique, de la défense et des affaires. Pour les dernières nouvelles, rendez-vous sur www.norsktitanium.com, ou suivez-nous sur Twitter et LinkedIn. À propos du Groupe Hittech Le Groupe Hittech est un fournisseur de systèmes de premier plan pour l’industrie de la haute technologie. Depuis notre création, nous n’avons cessé de renforcer nos processus, de moderniser et automatiser nos technologies de production, et d’approfondir sans cesse nos connaissances. La maîtrise de l’usinage et des matériaux est au cœur du Groupe Hittech, devenu au fil du temps une entreprise de haute technologie, dotée de fortes capacités de développement, de connaissances technologiques et mécatroniques étendues et d’une gestion de projet avancée. Notre force réside dans notre volonté d’amélioration continue. Grâce à une croissance organique et à des acquisitions ciblées, nous sommes devenus une entreprise bien établie, dotée de compétences d’experts inégalées, d’un chiffre d’affaires annuel d’environ 120 millions d’euros, de 8 entreprises basées en Europe et en Asie, et d’environ 650 professionnels motivés. Et nous avons une grande ambition de croissance. Nous voulons être une valeur ajoutée, tant en termes de taille que de compétences, au bénéfice de nos clients : les équipementiers professionnels des secteurs de haute technologie. https://hittech.com/ Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Contacts Lauren Quesada, Griffin Communications Group Lauren@griffincg.com ;+1 281-744-7938

  • i2c devient la première société à adhérer au programme Fintech Fast Track de Visa dans quatre régions
    par WebSupport@BusinessWire.com le 16/06/2021 à 00:44

    L’adhésion au programme s’étend à l’Asie-Pacifique après les États-Unis, le Canada et la région Moyen-Orient–Afrique du Nord REDWOOD CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–i2c, l’un des principaux fournisseurs de technologies bancaires et de paiement numérique, a annoncé aujourd’hui étendre à la région Asie-Pacifique (AP) son adhésion au programme Fintech Fast Track de Visa. i2c est désormais la première société à devenir un partenaire d’habilitation dans les quatre régions de ce programme particulièrement réputé. En tant que partenaire d’habilitation, i2c aide à jeter les bases permettant aux sociétés de technologie financière de créer et d’étendre leurs produits localement, régionalement ou mondialement sur sa plateforme modulaire à spécialité unique. Conçu pour accélérer le processus d’intégration avec Visa, le programme Fintech Fast Track intègre services et compétences d’experts, pour soutenir les entreprises fintech dans leurs efforts de déploiement de solutions de paiement. Les partenaires tirent parti de la portée, des capacités et de la sécurité du réseau de paiement, pour assurer des délais d’intégration plus rapides, permettant ainsi aux fintechs d’évoluer plus rapidement. « Nous sommes ravis de pouvoir simplifier le processus de lancement d’un programme de cartes dans 10 pays supplémentaires, ce qui renforce notre engagement consistant à être un partenaire véritablement mondial pour nos clients », a confié Jim McCarthy, président d’i2c. « Nous sommes au service des innovateurs de la région Asie-Pacifique depuis des années. Avec cette certification, nous continuons d’élargir l’éventail des services et des offres que nous sommes en mesure de fournir à notre clientèle dans toute la région, en aidant les innovateurs régionaux à réaliser leurs visions de produits sans compromis, et en accédant à des cycles d’innovation et des délais de commercialisation, plus rapides grâce au réseau de partenaires de Visa. » En choisissant un partenaire certifié dans plusieurs régions, les fintechs peuvent s’adapter à de nouvelles zones géographiques sans s’intégrer à plusieurs facilitateurs. i2c a été parmi les premiers à être certifiés habilitateur Visa Fast Track Fintech aux États-Unis, et a depuis étendu sa participation au Canada, à la région Moyen-Orient–Afrique du Nord, et maintenant à la région Asie-Pacifique. Grâce à ce programme, i2c et Visa se sont associés pour donner vie à des projets de paiement visionnaires dans le monde entier, notamment : Car IQ, Higher Rewards, et Fluz aux États-Unis ; Truly Financial au Canada ; Cleo au Royaume-Uni ; Finstro et Airwallex en Australie ; et de nombreux nouveaux partenaires fintech à travers le monde seront annoncés au cours des prochains mois. Le programme et ses partenariats font progresser l’inclusion financière, tout en permettant ce qui suit : portefeuilles numériques, services bancaires numériques, paiements B2B, envois de fonds transfrontaliers, progression de la monnaie numérique, etc. À propos d’i2c, Inc. i2c est un fournisseur mondial de solutions de paiement et de services bancaires hautement configurables. Avec la technologie exclusive « d’assemblage de blocs » d’i2c, les clients peuvent facilement créer et gérer un ensemble complet de solutions de crédit, de débit, de prépaiement, de prêt et autres, et ce, rapidement et à moindre coût. i2c offre une flexibilité, une agilité, une sécurité et une fiabilité inégalées à partir d’une seule et même plateforme SaaS d’envergure mondiale. Fondée en 2001 et basée dans la Silicon Valley, la technologie de nouvelle génération d’i2c prend en charge des millions d’utilisateurs dans plus de 200 pays et territoires, et ce, dans tous les fuseaux horaires. Pour en savoir plus, visitez www.i2cinc.com, et suivez-nous sur @i2cinc. Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Contacts Heather Clifton Directrice du marketing, i2c media@i2cinc.com

  • Unifrax annonce le lancement de sa chaîne de fabrication de la technologie SiFAB™
    par WebSupport@BusinessWire.com le 15/06/2021 à 22:13

    Avec le soutien de Clearlake Capital, Unifrax va fabriquer la technologie SiFAB dans ses nouvelles installations de New Carlisle, créant ainsi jusqu’à 74 emplois supplémentaires NEW CARLISLE, Indiana, & BUFFALO, Etat de New York–(BUSINESS WIRE)–Unifrax, fabricant mondial de matériaux spécialisés de haute performance basé à Buffalo, dans l’Etat de New York, a annoncé aujourd’hui envisager de construire sa première chaîne de fabrication, à grande échelle, de la technologie SiFAB (matériau d’anode à base de fibres de silice) dans son usine de la région centro-septentrionale de l’Indiana. Cette annonce pourrait signifier la création de 74 nouveaux emplois supplémentaires d’ici la fin 2023. SiFAB est une technologie d’anode pour batterie en silice propriétaire qui permet d’atteindre une densité énergétique beaucoup plus importante dans les systèmes de batteries au lithium-ion qu’avec les technologies d’usage. Actuellement en phase d’essais avancés, SiFAB a montré des performances prometteuses dans de nombreux systèmes de batteries. La technologie d’anode a été testée avec succès avec des charges de Silicium progressives, supérieures à 40%. Outre une densité énergétique supérieure, SiFAB devrait fournir des chargements plus rapides et une durée de vie supérieure de la batterie pour les applications, dont les véhicules électriques, l’électronique portable, les outil électriques, le stockage du réseau électrique et l’aérospatiale. Unifrax occupe une position sans pareille pour répondre à la demande des consommateurs et développer la technologie SiFAB à grande échelle, en raison de son usine de fabrication et infrastructure existantes de New Carlisle. L’usine de l’Indiana sera la première à renforcer les capacités de fabrication à long terme du SiFAB. La nouvelle ligne de production devrait créer jusqu’à 20 nouveaux emplois d’ici la fin 2022 et une croissance supplémentaire est prévue d’ici la fin 2023. Plus tard cette année, Unifrax fournira de plus amples informations sur les postes disponibles, sur son site Web. « SiFAB est la dernière nouveauté utilisant une technologie basée sur la fibre pour créer de la valeur par des changements progressifs pour les consommateurs. Ce matériau transformationnel représente un nouvel ajout à notre solide portefeuille de solutions de véhicules électriques et de batteries, » a déclaré John Dandolph, président-directeur général d’Unifrax. « Unifrax est une importante société manufacturière internationale qui lance d’innovants matériaux anodiques avancés en silice pouvant être utilisés dans le cadre des processus de fabrication existants. Nos antécédents et notre capacité prouvée d’élaboration de nouvelles technologies uniques contribueront à transformer l’industrie de la batterie grâce à la technologie SiFAB. Notre capacité à tirer parti de l’usine existante en y ajoutant de nouvelles infrastructures d’appui à la fabrication de la technologie SiFAB à New Carlisle va permettre d’accélérer considérablement le calendrier de fourniture de ce matériau crucial à nos partenaires. Nous sommes reconnaissants pour le partenariat continu entre l’Etat d’Indiana et le comté de St. Joseph County, alors que nous tirons parti de l’empreinte de notre usine existante pour créer de nouveaux emplois et opportunités au bénéfice de la région, » a-t-il ajouté. « Nous avons conçu la technologie SiFAB, depuis le départ, comme devant être fabriquée à grande échelle, de sorte à pouvoir approvisionner tous les segments du marché (véhicules électriques, électronique grand public, outils électriques et stockage de ressources renouvelables), utiliser notre empreinte de fabrication mondiale existante et livrer un produit hautement qualitatif et cohérent, » a affirmé Chad Cannan, vice-président principal de la Recherche et du Développement chez Unifrax. L’Indiana Economic Development Corporation a offert à Unifrax jusqu’à 1,1 million d’USD de crédits d’impôts conditionnels, sur la base des programmes de création d’emplois de la Société. Ces crédits d’impôts sont basés sur la performance, ce qui signifie que la Société est éligible pour réclamer des incitatifs, une fois Hoosiers recruté. Le comté de St. Joseph a également confirmé des incitatifs fiscaux provinciaux d’un montant de 775.000 USD. « L’Indiana est un chef de file de la fabrication, avec la concentration la plus élevée d’emplois du secteur manufacturier du pays, soutenue par ses 9.000 usines, » a déclaré Jim Staton, secrétaire intérimaire au Commerce de l’Etat de l’Indiana. « Alors que de nouvelles tendances et technologies modifient la situation de l’industrie manufacturière d’aujourd’hui, l’Indiana s’efforce de conclure des partenariats avec des entreprises visionnaires telles Unifrax afin de stimuler la croissance du secteur manufacturier à long terme et de créer des opportunités de carrière intéressantes pour Hoosiers, » a-t-il ajouté. Le commissaire du comté de St. Joseph, Andrew Kostielney, a également ajouté: « L’annonce récente réalisée par Unifrax constitue une excellente nouvelle, non seulement pour le comté de St. Joseph, mais pour l’ensemble de la région. Unifrax est, depuis longtemps, un chef de file majeur de l’industrie manufacturière dans ce secteur. Cette expansion illustre l’engagement de la Société vis-à-vis de notre comté pour les décennies à venir. Sa nouvelle chaîne de fabrication de SiFAB permettra non seulement de créer de nouveaux emplois, mais soulignera également l’importance de la technologie verte durable, » a-t-il affirmé. Forte de plus de 75 années d’expérience dans le domaine de la technologie et de la fabrication basées sur la fibre, Unifrax fait ses premiers pas dans le développement de la fibre de silice destinée au marché de la fabrication des batteries lithium-ion. Dotée d’une expérience multi-décennale de l’élaboration et de la fourniture de matériaux inorganiques usinés à grande échelle à des industries avancées du monde entier, y compris les véhicules électriques, l’aérospatiale et le traitement chimique, Unifrax a récemment lancé deux nouvelles offres de catalyse basées sur la fibre et destinées aux marchés automobile et industriel – Eco-lytic™ et FlexCat™. Pour en savoir plus à propos de la technologie SiFAB, et pour solliciter un échantillon, Unifrax a lancé un nouveau site Web de présentation dédiée, contenant des informations techniques, de fabrication et d’application. Le nouveau site Web peut être consulté sur sifab.com. À propos d’Unifrax Unifrax développe et fabrique des matériaux de spécialité de haute performance utilisés dans des applications de pointe, notamment l’isolation industrielle à haute température, les véhicules électriques, le stockage d’énergie, la filtration ou encore la protection incendie. Les produits Unifrax sont conçus pour permettre l’économie d’énergie, la réduction de la pollution et l’amélioration de la sécurité des personnes, des bâtiments et des équipements par un engagement : fournir à nos clients des solutions plus vertes, plus propres et plus sûres pour relever les défis posés par leurs applications. La société dispose de 37 centres de fabrication implantés dans 12 pays et emploie plus de 2.700 personnes à travers le monde. Pour de plus amples informations, visitez le site www.unifrax.com. Pour les mises à jour, suivez-nous sur Twitter, LinkedIn et Facebook. À propos de Clearlake Clearlake Capital Group, L.P. est une société d’investissement privée de premier plan fondée en 2006, exploitant des entreprises intégrées dans le domaine du private equity, du crédit et d’autres stratégies connexes. Grâce à une approche sectorielle, la société cherche à créer des partenariats avec des équipes de direction de classe mondiale en fournissant un capital patient à long terme à des entreprises dynamiques qui peuvent bénéficier de l’approche d’amélioration opérationnelle de Clearlake, O.P.S.® Les principaux secteurs cibles de la société sont la technologie, les industriels et les consommateurs. Actuellement, Clearlake compte environ 39 milliards de dollars d’actifs sous gestion et ses principaux mandants ont dirigé ou codirigé plus de 300 investissements. Elle a des bureaux à Santa Monica et à Dallas. Pour de plus amples informations, visitez le site www.clearlake.com et suivez-nous sur Twitter @ClearlakeCap. A propos d’IEDC L’Indiana Economic Development Corporation (IEDC) orchestre les efforts de développement économique de l’Etat de l’Indiana, en aidant les entreprises à y lancer leurs produits, évoluer et s’installer. Régie par un conseil à 15 membres présidé par le Gouverneur Eric J. Holcomb, l’IEDC gère de nombreuses initiatives, y compris les crédits fiscaux basés sur la performance, les subventions de formation pour les actifs, les ressources destinées à l’innovation et à l’entreprenariat, l’aide aux infrastructures publiques, ainsi que les efforts de recrutement et de conservation des talents. Pour de plus amples informations sur l’IEDC, visitez www.iedc.in.gov. Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Contacts Médias:Deborah L. Myers (Unifrax) – dmyers@unifrax.com ou 716.812.4802 Jennifer Hurson (Clearlake Capital) – jhurson@lambert.com ou 845.507.0571 Erin Sweitzer (IEDC) – 317.296.2556 ou esweitzer@iedc.in.gov

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!