Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr

EUMETSAT rejoint le Space for Climate Observatory (SCO)

EUMETSAT rejoint le Space for Climate Observatory (SCO)
FacebookTwitterLinkedInPinterest

Le mardi 24 octobre 2023, à Darmstadt, en Allemagne, Lionel SUCHET, Directeur général délégué du CNES, et Phil EVANS, Directeur général d’EUMETSAT, ont célébré l’adhésion de l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques à l’initiative Space for Climate Observatory (SCO). Cette adhésion s’inscrit dans une relation de confiance nouée sur le long-terme entre le CNES et EUMETSAT.

Pour l’occasion, une cérémonie de signature a été organisée au siège d’EUMETSAT, à Darmstadt, en Allemagne, lors de laquelle Phil EVANS, Directeur général d’EUMETSAT, a signé la Charte internationale du SCO, en présence de Lionel SUCHET, Directeur général délégué du CNES. Cette signature porte à 44 le nombre d’entités participant au SCO.

Le SCO est une alliance internationale, créée à l’initiative du CNES en 2017 sur la base du « best-effort » et découlant du « One Planet Summit » de la même année. Lancée officiellement en 2019, elle a vocation à renforcer la coopération internationale dans la lutte contre le changement climatique et à offrir des solutions spatiales opérationnelles aux décideurs locaux en vue de l’adaptation des territoires vulnérables au changement climatique. Au cours de ses quatre premières années d’existence, le SCO s’est progressivement développé notamment à l’issue de l’entrée en vigueur au 1er septembre 2022 de la Charte internationale sur l’établissement de l’Observatoire de l’Espace pour le Climat qui en régit désormais la gouvernance. Depuis l’entrée en vigueur de la Charte, le CNES a été chargé d’en assurer le secrétariat. Elle compte actuellement 44 signataires, avec EUMETSAT. Parmi eux figurent des agences spatiales et organisations internationales, dont 24 Etats membres et 3 agences de l’ONU (UNEP, UNDP, UNOOSA) qui soutiennent l’émergence des projets SCO. La signature de la Charte par EUMETSAT en octobre 2023 renforce le développement et le rayonnement de cette alliance.

À cet égard, le CNES et EUMETSAT ont affirmé leur intention mutuelle de collaborer, avec l’ambition d’encourager et de favoriser l’émergence d’applications spatiales. En devenant signataire de la Charte, EUMETSAT pourra (i) participer pleinement au processus décisionnel de l’initiative, (ii) mieux faire connaître les activités de l’initiative au niveau mondial en fonction des besoins de ses membres et mettre en lumière les projets du SCO qui pourraient bénéficier aux États membres d’EUMETSAT souhaitant valoriser leur écosystème national dans le domaine de l’observation de la Terre, (iii) fédérer et améliorer une approche coordonnée des missions liées aux États membres.

 « Sans engager la responsabilité de ses 30 États membres, EUMETSAT soutient l’initiative Space for Climate Observatory et nous sommes heureux de compter parmi les signataires de sa Charte. En tant que fournisseur d’images et de données météorologiques aux États, essentielles pour la sécurité de leurs communautés et pour les secteurs clés de leur économie, nous nous réjouissons de travailler avec nos partenaires internationaux, dont le CNES, et de contribuer à la coopération entre les agences spatiales nationales et d’autres parties prenantes sur des problématiques concrètes liées au changement climatique qui impactent nos sociétés » a déclaré, Phil EVANS, Directeur général d’EUMETSAT.

« L’espace offre un point de vue unique pour observer notre planète. La technologie satellitaire permet de mesurer avec une grande précision de nombreuses variables climatiques essentielles (VCE) pour comprendre le changement climatique et s’y adapter. En élaborant des méthodologies avancées qui intègrent différentes sources de données pour générer des scénarios d’action, le SCO entend devenir un outil majeur d’aide à la décision en matière de préparation, d’adaptation et de résilience aux impacts du changement climatique à l’échelle locale. La participation d’EUMETSAT à cette initiative élargit les partenariats traditionnels du SCO, en optimisant le déploiement de services de surveillance météorologique et climatique et en augmentant la valeur des données produites par EUMETSAT à travers sa contribution à l’émergence de projets du SCO. Elle offre de nouvelles occasions d’étendre le champ d’application des données climatiques d’EUMETSAT en développant des partenariats entre les États membres. L’arrivée d’EUMETSAT marque assurément une étape dans le développement international du SCO, qui est ancré dans un paysage d’initiatives internationales, » a déclaré pour sa part Lionel Suchet, Directeur général délégué du CNES.

Source : CNES