Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr
Collins
AirFormation centre de formation Aeronautique
Collins
AirFormation-e-learning-centre-formation-aeronautique
previous arrow
next arrow

L’EUSPA confie au CNES la responsabilité de fourniture et de maintien en condition opérationnelle du service SAR-Galileo pour les 10 prochaines années

News Actualité Aeromorning
FacebookTwitterLinkedInPinterest

Jeudi 19 janvier 2023, le CNES et l’EUSPA ont signé un contrat cadre confirmant la volonté de l’Agence de l’Union européenne pour le programme spatial (EUSPA) de confier à nouveau au CNES la responsabilité de la fourniture du service SAR-Galileo, le maintien en conditions opérationnelles des moyens, en coordination avec les sites d’accueil et en interface avec la communauté Cospas-Sarsat. D’une enveloppe globale de presque 137 millions d’euros sur 10 ans, le contrat cadre prévoit l’introduction de contrats spécifiques liés aux évolutions SAR-Galileo dont le premier établi est d’un peu plus de 48 millions d’euros sur 5 ans.

Depuis 2016, le CNES est en charge pour l’Union européenne des opérations du service SAR-Galileo en charge de la fourniture du « SAR-Galileo Forward Link Service (FLS) » et du « SAR-Galileo Return Link Service (RLS) ». La coordination des opérations et de la maintenance du segment-sol déployé à travers l’Europe est donc assurée depuis le centre spatial de Toulouse. Un réseau de balises de référence permet d’évaluer les performances du système en temps réel.

Dans la continuité des activités, le CNES fournit également son expertise à l’EUSPA pour la définition des standards internationaux, le monitoring des performances et les futurs développements.

L’arrivée des futurs services basés sur le RLS va amener une forte évolution du périmètre du projet. En particulier, le CNES est déjà identifié comme le futur opérateur de l’Emergency Warning Service, un service d’alerte d’urgence aux populations dont l’entrée en opérations est prévue pour 2024. Cela consolide la position du CNES comme acteur historique sur les activités « search & rescue ». Certaines évolutions sont déjà prévues dans le périmètre du contrat cadre avec EUSPA.

AeroMorning.com