Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr
Collins
AirFormation centre de formation Aeronautique
Collins
AirFormation-e-learning-centre-formation-aeronautique
previous arrow
next arrow

Commande de 15 systèmes de mini-drones aériens embarqués supplémentaires pour la Marine nationale

actualités aeronautiques spatiales aeromorning
FacebookTwitterLinkedInPinterest
  • La Direction générale de l’armement (DGA) a commandé le 30 décembre 2023 à la société Survey Copter 15 Systèmes de mini-drones aériens embarqués (SMDM) au profit de la Marine nationale.
  • Cette commande, d’un montant de près de 30 millions d’euros, vient s’ajouter aux 18 SMDM déjà livrés par Survey Copter. Elle comprend également la formation associée et le soutien logistique intégré.
  • Les premières intégrations de SMDM ayant donné pleine satisfaction sur le plan opérationnel, cette commande complémentaire permettra de répondre aux attentes de massification de la Marine Nationale. Les nouvelles livraisons débuteront dès la fin de l’année 2024.
  • Cette commande sollicitera principalement les sites industriels de Survey Copter, filiale d’Airbus Defense and Space, à Pierrelatte dans la Drôme et de REXIAA Group à Saint-Claude dans le Jura.

Certifié et qualifié par la DGA, le SMDM est un système de drone à usage maritime capable de décoller et d’apponter sur des navires sans plateforme hélicoptère. Destinés à renforcer les capacités aériennes de surveillance, de détection et d’identification, ils équiperont les patrouilleurs de haute-mer, les patrouilleurs outre-mer, les frégates de surveillance et d’autres plateformes de la Marine nationale en cours de priorisation.

Opérationnel depuis 2022 au sein de la Marine nationale, le SMDM se compose de deux drones ALIACA de la société Survey Copter, d’environ 16 kg chacun. Propulsés par un moteur électrique, ils ont une autonomie de trois heures et peuvent évoluer dans un rayon d’action de 50 kilomètres. Leur lancement s’effectue par catapulte et ils sont récupérés à bord automatiquement dans un filet, à l’issue de leur mission. Les images et données collectées pendant le vol par des capteurs embarqués peuvent ainsi être retransmises en temps réel, de jour comme de nuit.

Ces capacités permettent aux SMDM d’identifier des bâtiments à des distances supérieures aux portées radar et de caractériser, en temps réel la menace par un flux vidéo. Le SMDM offre ainsi à la Marine nationale une véritable allonge informationnelle, démultipliant l’efficacité des navires qu’il équipe.

Grâce à ces performances, le potentiel d’emploi de ces drones tactiques est large : identification et prise de photos de navires inconnus, repositionnement discret des navires d’intérêt, ou encore recherche de naufragés.

Le SMDM est une plateforme modulaire, conçue pour intégrer progressivement de nouvelles technologies, permettant l’amélioration continue de ses performances, comme l’intégration d’un transpondeur.