Replica watches
chaire sirius space tals 24 space business law conference 728
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Collins aerospace aeromorning 2024
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
chaire-sirius-space-tals-24-space-business-law-conference-728
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
collins-aerospace-aeromorning-2024
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr
chaire sirius space tals 24 space business law conference
Collins
AirFormation centre de formation Aeronautique
chaire-sirius-space-tals-24-space-business-law-conference
Collins
AirFormation-e-learning-centre-formation-aeronautique
previous arrow
next arrow

Annonce date du 1er lancement de la constellation Kinéis

Annonce date du 1er lancement de la constellation Kinéis
FacebookTwitterLinkedInPinterest

DEPLOIEMENT DE LA CONSTELLATION KINEIS POUR L’IoT

18 juin 2024 : les 5 premiers nanosatellites Kinéis décolleront avec le lanceur Electron de Rocket Lab

Kinéis, opérateur satellitaire et fournisseur de connectivité pour l’Internet des Objets (IoT), déploie la 1 ère constellation européenne dédiée à l’IoT, composée de 25 nanosatellites. Le premier des 5 lancements est prévu le mardi 18 juin 2024, (heure confirmée 24h avant), depuis la Nouvelle-Zélande. Son objectif est de mettre sur orbite 5 satellites. Cette phase de lancement intervient seulement quatre ans après une levée de fonds historique de 100 millions d’euros. A l’occasion de ce 1er lancement, Alexandre Tisserant, Président de Kinéis, a déclaré

« Kinéis est fier et confiant de confier le déploiement de sa constellation IoT à Rocket Lab. Le lanceur Electron répond à nos exigences techniques pour le positionnement des 5 nanosatellites de chacun de nos 5 lancements. Kinéis porte la révolution de l’IoT grâce à sa connectivité spatiale permettant de connecter n’importe quel objet en tout point du globe. »

Peter Beck, fondateur et PDG de Rocket Lab, a déclaré :

« Nous sommes ravis de lancer Kinéis à l’occasion du premier des cinq lancements d’Electron. Electron est parfaitement adapté au déploiement de constellations, car il permet d’envoyer des engins spatiaux sur plusieurs plans orbitaux dans le cadre de plusieurs missions, et nous sommes fiers de rendre cela possible pour l’équipe de Kinéis ».

KINÉIS CHOISIT LE LANCEUR ELECTRON DE ROCKET LAB

Kinéis a sélectionné la société américaine d’origine néo-zélandaise Rocket Lab et son petit lanceur Electron, dédié à l’accès à l’espace pour les petits satellites. Rocket Lab effectue des vols réguliers avec Electron depuis 2017. Ce premier lancement pour Kinéis correspond au 50e lancement du lanceur Electron. Electron dispose d’un fort héritage de vols après sept années de lancements et répond aux contraintes de la constellation Kinéis, positionnée sur 5 plans orbitaux précisément définis. Avec 5 satellites mis en orbite par lancement, Kinéis est le seul passager de chacun des 5 lancements, ce qui lui permet de maîtriser son calendrier de lancement et d’améliorer l’opérabilité du positionnement des satellites.

UNE CADENCE EXCEPTIONNELLE DE 5 TIRS EN 8 MOIS

Les 5 lancements nécessaires au déploiement de la constellation Kinéis sont prévus entre juin 2024 et début 2025, une première dans le nouveau secteur spatial français. Ils s’effectueront depuis la base du Rocket Lab Launch Complex 1, dans la péninsule de Māhia, sur la côte Est de l’île du Nord, en Nouvelle-Zélande. Le centre de contrôle de mission Rocket Lab se trouve à Auckland, capitale économique du pays, à environ 500 km de la base de lancement.

LA MISSION KINÉIS POUR L’INTERNET DES OBJETS (IoT)

Grâce à sa constellation de 25 nanosatellites, la mission de Kinéis est de connecter un objet sur n’importe quel endroit du globe (zones blanches comprises) et de transmettre des données utiles aux utilisateurs, en quasi-temps réel.

Kinéis opère pour un marché mondial (filiales aux Etats-Unis, au Brésil et à Singapour) dans des domaines qui représentent aujourd’hui des enjeux majeurs pour l’homme, ses activités et son environnement : prévention des risques naturels (détection des feux de forêt, inondations, sécheresse, pollutions…), agriculture, traçabilité d’animaux sauvages et d’élevage, suivi des infrastructures et des réseaux énergétiques, suivi du transport et de la logistique, suivi des activités maritimes commerciales et scientifiques. Les applications sont infinies et les bénéfices considérables : réduction des risques, anticipation des pannes, optimisation des activités…

ROCKET LAB DÉVOILE LE PATCH DU 1ER LANCEMENT KINÉIS

Avec une référence à la Ville rose où est basée Kinéis et où sont produits les 25 nanosatellites de la constellation, la mission de ce 1 er lancement porte le nom de « No Time Toulouse » (jeu de mot en Anglais avec « No time to lose », pas de temps à perdre). A cette occasion, Rocket Lab a conçu le patch de cette mission.