Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr
Collins
AirFormation centre de formation Aeronautique
Collins
AirFormation-e-learning-centre-formation-aeronautique
previous arrow
next arrow

AIR CORSICA – livraison du premier ATR 72 « 600 » de dernière génération

AIR CORSICA livraison du premier ATR 72 600 de derniere génération
FacebookTwitterLinkedInPinterest

Ce mardi 6 décembre 2022 à l’aéroport d’Ajaccio Napoléon Bonaparte, Air Corsica, accompagnée de ses partenaires privilégiés -la CCI de Corse, le constructeur aéronautique ATR et le motoriste Pratt & Whitney Canada- se sont réunis afin de célébrer l’arrivée du premier ATR 72-600 (avion de dernière génération avec une nouvelle motorisation) de la compagnie.

D’ici le début du printemps 2023, Air Corsica aura reçu quatre autres appareils de même type, à raison d’un avion chaque mois en moyenne. Ces nouveaux avions remplaceront les cinq ATR 72- 500 (avions de première génération avec une motorisation classique) actuellement en service, et seront principalement positionnés sur les lignes de service public depuis la Corse vers Nice et Marseille.

Outre les bénéfices économiques reconnus depuis leur création, ces turbopropulseurs de dernière génération permettent des avancées significatives pour la compagnie, en termes opérationnel, commercial et environnemental.

Air Corsica poursuit résolument le renouvellement de sa flotte pour permettre une desserte aérienne toujours plus durable, performante et responsable. Son objectif, qui s’inscrit en outre dans le cadre de sa stratégie en matière de développement durable et de RSE, est de parvenir à une flotte renouvelée à 70% à l’objectif 2025. La livraison de ces cinq ATR 72-600, précédant celle, fin 2023/début 2024, de deux Airbus A320neo qui viendront s’ajouter à ceux réceptionnés en 2019, témoigne de la dynamique environnementale forte qui anime quotidiennement l’entreprise et ses équipes.

LE CHOIX DE POURSUIVRE AVEC L’ATR

Dès ses débuts, il y a plus de trente ans, Air Corsica a fait le choix de l’ATR pour assurer des vols depuis la Corse, sous délégation de service public, notamment vers Nice (distance de 250 kilomètres). La décision d’exploiter ce type d’avion a été basée sur les critères de performances technologique, opérationnelle, économique et environnementale, qui en font un appareil parfaitement adapté à une connectivité régionale.

En effet, grâce à sa faible consommation de carburant et à ses coûts opérationnels réduits, l’ATR permet d’offrir une connectivité aérienne rapide, fiable et durable.

En outre, il est un outil indispensable à la flexibilité des vols, et correspond parfaitement au modèle économique d’Air Corsica dont l’activité principale est de permettre et faciliter le transport des insulaires vers le Continent, toute l’année et quelles que soient les circonstances.

Par sa configuration, l’ATR participe à ajuster le programme de vols en ajoutant facilement des fréquences sur des vols courts en cas de périodes de forte affluence, et de les réduire selon les cas de force majeure.

Toutes ces caractéristiques en font un vecteur de développement économique et sociétal. Les atouts de l’ATR pour l’exploitation de vols courts amène Air Corsica à renouveler, sans aucune hésitation, sa flotte existante ATR par la dernière génération d’ATR, encore plus performants, composés du dernier moteur de Pratt & Whitney Canada, certifié en octobre 2022. Air Corsica est ainsi la première compagnie au monde à utiliser le nouveau moteur « PW127XT-M ». Sa nouvelle flotte ATR permettra à Air Corsica de proposer plusieurs innovations en termes d’expérience client, tout en pérennisant le modèle de desserte aérienne de la Corse qui a fait son succès : fréquence, régularité et fiabilité.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’ATR, avion turbopropulseur, c’est avant tout la mise en oeuvre d’une technologie optimale. La turbine à gaz du turbopropulseur entraîne la rotation d’une hélice. Grâce à celle-ci les turbopropulseurs de l’avion accélèrent l’air en utilisant moins d’énergie à altitude et vitesse moyennes. Ainsi, la quantité de carburant consommée pour produire de l’énergie est optimale pour des vitesses de l’ordre de 550 km/h.

L’ATR, un avion idéal pour une aviation régionale plus respectueuse de l’environnement. Pour des vols d’une heure environ (vols de 550 km environ), durant lesquels les avions n’ont pas le temps d’atteindre une altitude ni une vitesse élevées, un ATR 72-600 équipé du moteur PW127XTM consomme 45% de carburant en moins (69g de CO2 par siège par kilomètre) et émet donc 45% de CO2 de moins qu’un jet régional de même capacité par exemple.

L’ATR, vecteur d’amélioration de la connectivité régionale.

Grâce à ses performances, l’ATR a permis d’offrir à des régions et des communautés isolées une connectivité aérienne durable, vecteur de progrès social et de dynamisme économique. En reliant les hubs régionaux aux plus gros aéroports, le transport aérien régional favorise non seulement le tourisme, mais également l’accès à l’éducation, à la santé, à la culture, et au marché économique mondial sans avoir à développer des infrastructures au sol coûteuses et complexes.

UN NOUVEL AVION, L’ATR72 « 600 » DOTE D’UN NOUVEAU MOTEUR, LE « PW127XT-M »

Outre ses évolutions technologiques et commerciales, l’ATR 72-600 est avant tout équipé du nouveau moteur PW127XT-M de Pratt & Whitney Canada, certifié par l’EASA (L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) en octobre 2022 pour les turbopropulseurs ATR.

Par la livraison de son premier ATR 72-600 en novembre 2022, la compagnie Air Corsica est ainsi la première compagnie au monde à exploiter ce type d’appareil, composé de ce moteur de dernière génération.

Dotée des tout derniers matériaux et technologies disponibles sur le marché, la nouvelle série de moteurs offre une efficacité supérieure et une durabilité supplémentaire (d’où la dénomination du moteur terminée par « XT », pour signifier : « extended time »), avec à la clé une réduction de 20% des coûts de maintenance et une amélioration de 3% de la consommation de carburant par rapport au moteur ancienne version : le « PW127-M ».

AeroMorning.com