Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Collins aerospace aeromorning 2024
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
collins-aerospace-aeromorning-2024
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr

La structure primaire des modules Cygnus est prête

FacebookTwitterLinkedInPinterest

La structure primaire de la deuxième génération des modules cargo pressurisés des vaisseaux Cygnus est prête

À l’origine du programme initié dans les années 2000, les premiers modules cargo pressurisés (PCM) des vaisseaux Cygnus avaient été conçus et fabriqués pour acheminer du ravitaillement à bord de la Station spatiale internationale (ISS) dans la version dite « standard », d’une capacité d’emport de 2750 kg dans un volume utile de 18 m3.

Le vaisseau Cygnus comprend deux parties : le module de service, fourni par Northrop Grumman, responsable du service auprès de la NASA, et le PCM développé et fabriqué par Thales Alenia Space. À raison de deux dessertes par an, ces vaisseaux-cargo contribuent au ravitaillement des équipages de l’ISS en vivres, eau, ergols, pièces de rechange et expériences scientifiques.

Cette configuration initiale était standard jusqu’au modèle Cygnus développé pour la quatrième mission de ravitaillement (OA-4). À partir de la cinquième, la conception et la capacité d’emport ont sensiblement évolué pour pouvoir transporter 3750 kg de fret dans un volume de 27 m3. C’est cette version optimisée, qui offre la plus grande capacité de ravitaillement de l’ISS, qui a été utilisée fin janvier pour réaliser avec succès la mission NG-20.

Dans les salles blanches de Thales Alenia Space, les ingénieurs terminent actuellement le module destiné au vol NG-21. Les ultimes vérifications et tests fonctionnels des systèmes sont en cours en vue d’une livraison à Northrop Grumman en mai 2024.

L’intégration du 22ème module cargo pressurisé est actuellement en cours d’intégration dans nos salles blanches.