Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr
Collins
AirFormation centre de formation Aeronautique
Collins
AirFormation-e-learning-centre-formation-aeronautique
previous arrow
next arrow

ATR vise une flotte de plus de 25 ATR 72-600 en Corée

ATR vise une flotte de plus de 25 ATR 72-600 en Corée
FacebookTwitterLinkedInPinterest

ATR fait part de ses prévisions lors du 1er salon aéronautique de GADLEX

Gumi, le 6 septembre 2023 – ATR, le constructeur numéro un mondial d’avions régionaux, prévoit d’accroître sa présence sur le marché du transport aérien national et international court courrier en Corée, avec pour objectif d’atteindre une flotte intérieure de 25 à 30 ATR 72 ultra performants au cours des sept prochaines années.


ATR a présenté ses prévisions lors d’un point presse le premier jour du salon de l’aérospatial, de la défense et de la logistique de Gyeongbuk (GADLEX), qui se tient du 6 au 8 septembre à Gumi, dans la province du Gyeongsangbuk do, dans l’est du pays.


Jean Pierre Clercin, Responsable des ventes Asie-Pacifique d’ATR, a déclaré : « Nous sommes ravis de voir le gouvernement de la province de Gyeongsangbuk do promouvoir l’aviation régionale dans le pays en organisant le salon aéronautique de GADLEX. La Corée dispose de nombreux aéroports nationaux sous exploités, et les vols nationaux proposés sont principalement des vols nord sud. ATR y voit une occasion de développer des liaisons est ouest afin de permettre aux communautés vivant le long de la côte est de rejoindre la partie ouest de la Corée, et l’ATR est la plateforme idéale pour créer ces liens, à la fois si l’on considère le volume de passagers, la géographie et la distance. Dans leur configuration 78 sièges, nos ATR 72 peuvent décoller et atterrir sur des pistes de 1 200 m en conditions sèches et humides, selon les règles coréennes, telles que la piste en cours de construction sur l’île d’Ulleungdo. Nos appareils peuvent ainsi contribuer à offrir une connectivité plus responsable, abordable et pratique, tout en étant rentables même en servant les plus petites communautés, ce qui en fait une proposition plus inclusive et plus résiliente. » 


Consommant 45 % de carburant de moins et émettant 45 % de CO2 de moins qu’un jet de taille comparable, les turbopropulseurs ATR 72 600 ont également une empreinte sonore trois fois plus faible, se démarquant ainsi des autres avions régionaux disponibles sur le marché. 


« Nous avons vu des opérateurs tenter d’exploiter des jets régionaux sur des liaisons nationales, particulièrement sur de courtes distances, et échouer, car ces jets ont des coûts d’exploitation plus élevés, principalement en raison de la consommation de carburant et des coûts de maintenance supérieurs », explique Jean Pierre Clercin. « Dans certains cas, les opérateurs de jets régionaux ont par la suite remplacé leurs avions par des ATR 72, car nos appareils offrent une rentabilité hors pair sur les vols de moins de 300 NM en raison d’une consommation de carburant inférieure de 45 %. Le carburant représentant 40 % de la base de coûts totale d’une compagnie aérienne, opter pour un avion qui en consomme peu a un impact extrêmement positif sur la rentabilité de la compagnie », affirme Jean Pierre Clercin.

Source : ATR