Replica watches
Enac ecole nationale de l'aviation aeromorning
Liebherr Aerospace
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
enac-aeromorning-slider
Liebherr Aerospace
Collins
Le convertisseur de puissance électrique pour poste de pilotage de Liebherr à bord des familles Airbus A320 et A330
liebherr

Cité de l’espace, Terrain Martien, Les Rovers entrent en scène, ouverture au public le 5 avril 2022

news actualités aéronautique aeromorning
Quand :
05/04/2022 Jour entier
2022-04-05T00:00:00+02:00
2022-04-06T00:00:00+02:00
Où :
La Cité de l’espace
Av. Jean Gonord
31500 Toulouse
Cité de l'espace, Terrain Martien, Les Rovers entrent en scène, ouverture au public le 5 avril 2022 @ La Cité de l’espace
FacebookTwitterLinkedInPinterest

OUVERTURE AU PUBLIC LE MARDI 5 AVRIL 2022

Site le plus important en Europe en matière de diffusion de la culture spatiale et astronomique auprès du grand public, la Cité de l’espace renforce son offre avec un nouvel équipement permanent unique en Europe, conçu en partenariat avec le CNES : le TERRAIN MARTIEN. En lien avec l’actualité spatiale, la Cité de l’espace propose régulièrement de nouvelles animations immersives afin de permettre aux visiteurs de découvrir et comprendre les grands enjeux de l’exploration spatiale. La planète MARS sera donc au cœur de ce nouveau lieu animé où le public pourra découvrir les répliques taille réelle et mobiles des rovers Perseverance (NASA-Etats-Unis) et Zhurong (CAST-Chine) qui évoluent actuellement sur la planète rouge à la recherche de traces de vie passée.

Le mercredi 23 mars 2022 la Cité de l’espace et le Centre national d’études spatiales (CNES) présentent le TERRAIN MARTIEN Les Rovers entrent en scène !  à la presse pour une ouverture au public le mardi 5 avril 2022. Sous la forme d’un cratère de 900M2, où le sol et les rochers si particuliers de la planète rouge sont fidèlement reproduits, ce nouveau lieu de médiation scientifique met l’accent sur la planète la plus explorée du système solaire : MARS.

Soutenu par le CNES, cet équipement a été imaginé et développé en collaboration avec les experts scientifiques de l’agence spatiale française et de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP), afin de reproduire au mieux un paysage martien le plus réaliste possible (couleurs, textures, reliefs…).

Au cœur d’un amphithéâtre pouvant accueillir jusqu’à 218 visiteurs simultanément, l’exploration martienne robotique sera mise en scène sur le TERRAIN MARTIEN par les animateurs scientifiques de la Cité de l’espace sous la forme d’une animation quotidienne d’une trentaine de minutes.

Animation scientifique au plus près de la réalité de l’exploration martienne, le TERRAIN MARTIEN Les Rovers entrent en scène ! a été conçu pour tous les publics. Il est accessible aux 4 handicaps (auditif, mental, moteur et visuel). Ainsi, au cœur de la zone centrale du cratère martien, les maquettes taille réelle et entièrement automatisées des rovers Perseverance (NASA- Etats-Unis) et Zhurong (CAST- Chine) – tous deux actuellement en cours d’exploration de la planète Mars – seront activées par les animateurs scientifiques de la Cité de l’espace pour montrer de manière authentique comment ils se déplacent sur la planète rouge et les missions qui leur sont confiées.

Le 5 avril les visiteurs découvriront les spécificités des deux rovers telles que l’énergie avec laquelle ils fonctionnent (panneaux solaires ou pile nucléaire), leur mobilité mais aussi comment ils sont pilotés depuis la Terre et à quoi servent les instruments dont ils sont équipés telle que la caméra laser SuperCam, conçue et opérée par le CNES et le laboratoire de recherche toulousain IRAP.

Premier et unique véhicule volant martien, Ingenuity sera également de la partie. Grâce à une maquette grandeur nature, les visiteurs pourront découvrir ce petit hélicoptère conçu exclusivement pour voler dans la fine atmosphère martienne lors de la mission Mars2020 (Perseverance).

La scène finale mettra en avant la « famille » des rovers martiens depuis Sojourner (premier rover de la NASA à s’être posé sur MARS en 1997) en passant par Perseverance et Zhurong. La « famille de rovers » sera enrichie au fur et à mesure des nouvelles explorations martiennes.

Cette animation immersive invite le public à s’interroger sur le futur de l’exploration de MARS : le retour d’échantillons de MARS sur Terre d’abord puis à terme, les futures missions martiennes habitées. Elle vient compléter les différents dispositifs mis en place à la Cité de l’espace pour découvrir la planète rouge : l’animation « Labo Mars », la présentation d’une véritable météorite martienne dans une zone « MARS » au sein des expositions permanentes.

Ce nouvel équipement a été réalisé par la Cité de l’espace en partenariat avec le CNES (Centre National d’Études Spatiales), avec le soutien de la société COMAT et de la Région Occitanie et en collaboration avec l’IRAP.

MODALITÉS D’ACCUEIL DES VISITEURS

La Cité de l’espace a mis en place un dispositif d’accueil adapté au contexte sanitaire. Les conditions et règles d’accueil sont susceptibles d’évoluer. La Cité de l’espace invite donc ses visiteurs à consulter régulièrement son site Internet : www.cite-espace.com

À PROPOS DE LA CITÉ DE L’ESPACE

Susciter la curiosité, donner l’envie d’en savoir plus, créer des vocations scientifiques, rendre l’espace, l’astronomie et la culture scientifique accessibles à tous, tels sont les enjeux de la Cité de l’espace. Site leader en Europe en matière de diffusion de la culture spatiale et astronomique auprès du grand public, la Cité de l’espace est un équipement de Toulouse Métropole, ouvert en 1997 à l’initiative de la Mairie de Toulouse, avec le soutien de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, de ses cofondateurs le CNES, Airbus Defence and Space, Météo-France, le Ministère de l’Education Nationale, rejoints par Thales Alenia Space, la Caisse des Dépôts et Consignations, la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées ainsi que : l’ESA, Canopé, l’Université TOULOUSE III Paul-Sabatier, le CNRS, l’OMP, l’IRAP, Safran et l’Onera.

La Cité de l’espace est soutenue cette année 2022 dans ses développements d’exposition et événements par ses partenaires officiels MGEN et Banque Populaire Occitane, ainsi que par ses partenaires MEDES, CNRS, Comat.

www.cite-espace.com

A PROPOS DE TOULOUSE METROPOLE

Avec son écosystème unique en Europe, la métropole toulousaine est sans conteste la capitale européenne de l’aéronautique et du spatial et contribue par son tissu industriel au succès des plus grandes réalisations nationales et européennes. L’attractivité universitaire est également un atout, notamment dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supérieur : ses laboratoires de R&D, reconnus de premier plan et ses formations d’excellence.

2e pôle académique en France avec 110 000 étudiants – dont près de 40 000 en sciences de l’ingénieur et deux grandes écoles dédiées à l’aéronautique et à l’espace – Toulouse se positionne comme métropole de la connaissance scientifique et continue de construire à Montaudran le quartier de l’innovation, intégrant avec Toulouse Aerospace le campus dans la ville et la ville dans le campus.Équipement de Toulouse Métropole, la Cité de l’espace est le plus important site en Europe de diffusion de la culture spatiale et astronomique pour tous avec 400 000 visiteurs annuels. Toulouse Métropole en a confié́ l’exploitation et le développement à la Société d’Economie Mixte d’Exploitation de Centres Culturel, Educatif et de Loisirs (SEMECCEL), qui gère également L’Envol des Pionniers, comme délégataire de service public.

A PROPOS DE LA REGION OCCITANIE / PYRENEES-MEDITERRANEE

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 2e plus vaste région de France. Issue de la fusion des anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, sa capitale est située à Toulouse. Présidée par Carole Delga, la Région Occitanie agit dans de nombreux secteurs tels que l’environnement, les transports, l’éducation, le développement économique, la formation, l’emploi, le tourisme, la culture, le sport et la santé.

La Cité de l’espace est détenue à 6,87% par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. La Région a soutenu le projet de Terrain Martien à hauteur de 275 000€.

A PROPOS DU CNES

Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) est l’établissement public chargé de proposer au Gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Le CNES, créé en 1961, est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour pousser l’innovation. Le CNES compte près de 2 400 collaborateurs, femmes et hommes passionnés par cet espace qui ouvre des champs d’application infinis, innovants et interviennent sur cinq domaines d’intervention : Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense. Le CNES est un acteur majeur de l’innovation technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est l’un des principaux contributeurs de l’Agence spatiale européenne (ESA). Pour en savoir plus sur le CNES, consultez www.cnes.fr

A PROPOS DE COMAT

Fondée en 1977, Comat est un équipementier stratégique du secteur spatial pour les marchés de l’Exploration & Science (ISS, Mars, Lune), pour les marchés Telecom et Observation de la Terre et pour les marchés Small Sats. Comat développe pour l’ensemble des marchés des équipements avec la capacité d’Orienter, de Déployer et de Propulser. Comat s’appuie sur ses capacités industrielles (iMAIT) et ses partenaires pour répondre de façon compétitive aux différents programmes. L’innovation étant la force de l’entreprise, Comat s’associe avec des start-ups pour répondre aux nouveaux marchés. L’ambition de Comat est de devenir un leader européen des équipements spatiaux. Comat a eu un haut niveau d’implication dans le projet SuperCam, en étant présent dès les phases de conception pour optimiser le design eu égard aux fortes contraintes de la fabrication spatiale. Pendant près de 4 ans, la PME Toulousaine a fabriqué plus de 2 000 pièces mécaniques pour les 5 prototypes et le modèle de vol. Les ingénieurs de Comat ont ensuite intégré l’instrument en salle blanche avec les équipes de l’IRAP et du CNES. Ils ont apporté leurs compétences dans l’assemblage et les tests jusqu’à la livraison au Jet Propulsion Laboratory de la NASA aux USA.