Liebherr Aerospace
PARIS AIR FORUM 2023
rossi-aero-mecanique-industrielle
bandeau-liebherr-aerospace-2017-698x86.jpg
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Thales Alenia Space ouvre la voie aux systèmes de navigation par satellite de demain

Thales Alenia Space ouvre la voie aux systèmes de navigation par satellite de demain

Le 7 février 2022 – Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a signé un contrat avec le Centre national d’études spatiales (CNES) portant sur le développement d’un prototype de système d’augmentation satellitaire (SBAS) multi-constellations et multifréquences (DFMC) destiné à la prochaine génération de SBAS comme EGNOS, le système européen de navigation par satellite. Ce prototype complètera les deux systèmes GPS et Galileo en tirant par ti des signaux transmis en fréquences multiples pour améliorer les performances, en particulier pour les systèmes de navigation et d’aide à l’atterrissage de l’aviation, mais aussi pour n’importe quelle application exigeant des données de positionnement hautement fiables et précises.

Une fois développé, ce prototype sera déployé et testé en conditions réelles d’exploitation à l’aide d’un satellite géostationnaire. Les performances seront analysées en détail selon les critères des normes internationales en termes de précision, disponibilité, continuité et intégrité de service.

« Avec ce prototype, Thales Alenia Space poursuivra le développement de solutions DFMC pour ses clients. Une fois déployé, il deviendra le premier système SBAS de l’histoire à émettre un signal DFMC dans l’espace au-dessus de l’Europe et de l’Afrique, et nous sommes fiers d’y contribuer », a déclaré Benoit Broudy, Vice- Président de l’activité Navigation au sein de Thales Alenia Space.

« Ce contrat permettra au CNES et à l’industrie de préparer l’évaluation des performances DFMC dans un contexte représentatif et le développement des futurs récepteurs. Il aidera ainsi l’industrie française à lancer de nouvelles solutions et à acquérir des connaissances de très haut niveau dans un domaine qui est indispensable à la fois pour les besoins européens ou pour l’exportation à l’échelle internationale », a déclaré Jean-Pierre Diris, Responsable de la sous-direction Télécommunications & Navigation au CNES.

« Le service DFMC est une évolution future du SBAS, non seulement parce qu’il permet l’utilisation complète de Galileo au profit de l’aviation civile, mais aussi parce qu’il permettra d’accroître le gain de performance en matière de modélisation de l’ionosphère, et d’augmenter le contrôle des erreurs de positionnement. Au travers de ce contrat, le CNES continuera d’appuyer l’industrie, et Thales Alenia Space en particulier, pour développer et démontrer des capacités DFMC », a ajouté Jean Maréchal, Responsable des programmes Navigation & Localisation au CNES.

A PROPOS DE THALES ALENIA SPACE
Combinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en termes d’expertise, de talents et de cultures, les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space af in de concevoir, réaliser et livrer des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde ; observer notre Planète ; optimiser l’utilisation des ressources de la Terre et celles de notre Système solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space f orme également la Space Alliance avec Telespazio pour proposer une of f re complète de solutions incluant les services. Thales Aleni a Space a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 1,850 milliard d’euros en 2020 et emploie environ 7700 personnes sur 17 sites, répartis dans 10 pays en Europe et une usine aux États -Unis. www.thalesaleniaspace.com

A PROPOS DU CNES
Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) est l’établissement public chargé de proposer au Gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Le CNES, créé en 1961, est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour pousser l’innovation. Le CNES compte près de 2 400 collaborateurs, femmes et hommes passionnés par cet espace qui ouvre des champs d’application infinis, innovants et interviennent sur cinq domaines d’intervention : Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense. Le CNES est un acteur majeur de l’innovation technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est l’un des principaux contributeurs de l’Agence spatiale européenne (ESA).



Do NOT follow this link or you will be banned from the site!