rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Succès

easyjet

Wright Electric, partenaire d’easyJet, a testé avec succès un nouveau moteur et annonce son intention de créer un laboratoire et un site d’essai dédiés à son avion zéro émission.

  • easyJet se félicite de ces étapes qui constituent un pas en avant majeur sur la voie de l’avion zéro émission.
  • La prochaine phase de développement de Wright Electric sera soutenue par un nouveau laboratoire dédié et un site d’essai de moteurs spécialisés.
  • La compagnie orange continue de soutenir Wright Electric et ses autres partenaires pour accompagner le développement d’avions zéro émission et s’engage à intégrer ces nouvelles technologies dès qu’elles seront disponibles et exploitables à échelle commerciale.

Wright Electric, partenaire d’easyJet, a annoncé qu’il a atteint une nouvelle étape majeure dans le développement et la certification de son avion monocouloir zéro émission, et va commencer à tester un motopropulseur électrique de 2 mégawatts – le moteur à propulsion électrique le plus puissant de son genre en cours de développement, composant indispensable pour un avion zéro émission. Cette nouvelle fait suite à l’essai réussi de son onduleur de nouvelle génération ayant eu lieu plus tôt cette année. 

Wright va maintenant lancer la prochaine phase de développement, en passant aux essais en chambre à haute altitude et à la collecte de données pour la future certification des avions, tout en intégrant un onduleur à haut rendement développé en interne. Wright poursuit le développement d’un motopropulseur électrique pouvant répondre aux exigences de la communauté aérospatiale, avec un développement progressif prévu ces deux prochaines années. L’entreprise prévoit des essais au sol en 2021 et 2022 et des essais en vol dès 2023. 

Pour y parvenir, Wright Electric va également ouvrir son laboratoire associé à un site d’essais moteurs. Le tout sera installé aux États-Unis et devrait être opérationnel dans le courant de l’année. Le site comprendra entre autres des équipements spécialisés pour tester les moteurs ainsi que les variateurs de vitesse à haute puissance et à haute tension. Wright Electric a été financièrement soutenu par la NASA, le ministère américain de l’Énergie, l’armée américaine et l’armée de l’air américaine dans ses efforts de développement. 

  Jeff Engler, Directeur général de Wright Electric, a déclaré :   « Nous poursuivons notre élan, depuis l’annonce en janvier 2020 du développement de notre moteur électrique à l’échelle du mégawatt pour monocouloir, puis du test de notre onduleur de nouvelle génération en mai de cette année, pour arriver aujourd’hui aux tests de notre motopropulseur électrique de 2MW et à la collecte de données pour la certification de vol. Les avions commerciaux zéro émission sont l’avenir, Wright y est pleinement engagé, et est sur la bonne voie pour tenir cette promesse. »
  David Morgan, Directeur des opérations pour easyJet, a ajouté :   « Nous sommes heureux des progrès prometteurs et significatifs du programme de Wright Electric et de ce qui va constituer une technologie révolutionnaire. easyJet est plus que jamais engagée en faveur d’une aviation plus durable et nous sommes convaincus que la technologie zéro émission est la solution pour le secteur.   Nous restons pleinement mobilisés pour soutenir le développement de ces nouvelles technologies et sommes prêts à être l’une des premières compagnies à les adopter lorsqu’elles seront disponibles sur le marché. »

Le moteur est conçu pour pouvoir être adapté à des systèmes allant de 500 kW à 4 MW, avec les niveaux de performance suivants :

  • 2 MW de puissance de propulsion – une amélioration par deux des moteurs à l’échelle du mégawatt et conçus pour être évolutifs de 500 kW à 4 MW pour différentes applications ;
  • Puissance spécifique de 10 kW/kg – une amélioration par deux par rapport aux moteurs d’avions actuellement disponibles. Une puissance suffisante pour équiper des monocouloirs afin d’opérer des vols électriques et hybrides-électriques générant peu ou pas d’émissions ;
  • Wright utilisera 10 moteurs de 2 MW sur son appareil Wright 1 – soit un total de 20 MW, une puissance équivalente à un Airbus A320, comme easyJet en exploite dans sa flotte.

easyJet collabore avec Wright Electric depuis 2017 dans le cadre de son soutien actif au développement d’un avion zéro émission et d’une ambition commune de décarboner l’aviation. easyJet a été la première grande compagnie aérienne au monde à compenser 100 % des émissions de carbone du carburant utilisé pour tous ses vols. La compagnie aérienne considère cette mesure comme provisoire jusqu’à ce que de nouvelles technologies soient disponibles pour décarboner l’aviation. Depuis 2000, easyJet a réduit de plus d’un tiers les émissions de carbone pour chaque kilomètre parcouru par un passager.

Dans l’intervalle, easyJet s’efforce d’exploiter sa flotte de la manière la plus efficace possible, en utilisant des moteurs modernes, économes en carburant, et plus silencieux, le tout en soutenant le développement de nouvelles technologies prometteuses zéro émission, que la compagnie s’engage à adopter dès qu’elles seront disponibles et viables.

D’autre part, easyJet considère que l’hydrogène jouera un rôle important dans le développement de futures technologies zéro émissions, car pouvant être brûlé directement ou converti en électricité via une pile à combustible.  Les moteurs électriques de forte puissance sont donc susceptibles de jouer un rôle important dans les futurs avions zéro émission, soit de manière indépendante, soit sous forme hybride, avec une combustion d’hydrogène.

Source: Easyjet

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!