previous arrow
next arrow
Slider

Succès du dernier essai du moteur P120C d’Ariane 6 et Vega-C

Essai P120C QM2 au BEAP, le 07-10-2020
  • Succès du troisième et dernier essai à feu du moteur P120C, d’une durée de 130 secondes, au Centre spatial guyanais
  • Le P120C équipera les boosters latéraux d’Ariane 6 ainsi que le premier étage de Vega-C
  • Pour ce dernier essai avant le vol inaugural, le moteur était en configuration Ariane 6. Le P120C équipera les deux versions du lanceur : Ariane 62, à deux boosters, et Ariane 64 à 4 boosters
  • Les programmes de développement Ariane 6 et Vega C sont des projets de l’Agence spatiale européenne

Le P120C a été testé pour la troisième fois avec succès, le 7 octobre 2020 au Port spatial de l’Europe, sur le Banc d’essai des propulseurs à poudre (BEAP), exploité par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES). Ce troisième essai réussi, réalisé en configuration Ariane 6, ouvre la voie à sa qualification définitive par l’Agence spatiale européenne. Les deux premiers tests des 16 juillet 2018 et 28 janvier 2019 avaient eux aussi été couronnés de succès.

Le P120C équipera Ariane 6 dans ses deux configurations. Ariane 62 sera équipée de deux boosters et Ariane 64 en comptera quatre. Pour toutes les équipes impliquées sur ce projet, il s’agit aussi d’une véritable fierté puisque toutes les étapes du développement se sont déroulées nominalement.

Le moteur P120C est développé conjointement par ArianeGroup et Avio au travers de leur jointventure à 50/50 Europropulsion, dans le cadre d’un programme financé par l’Agence spatiale européenne. Il symbolise la collaboration entre Avio et ArianeGroup dans le domaine des lanceurs, et démontre la force de « l’équipe d’Europe du spatial » que constituent les industriels, les agences spatiales nationales et l’Agence spatiale européenne.

Compte tenu des importants investissements qu’implique la production de moteurs à propergol solide, le P120C est un parfait exemple d’optimisation, puisqu’il équipera les deux configurations d’Ariane 6 et le premier étage de Vega-C. Cela permettra d’utiliser de façon optimale les infrastructures industrielles présentes sur le continent européen et en Guyane, tout en réalisant les objectifs des programmes Ariane 6 et Vega-C, à savoir optimiser les coûts, écourter les cycles d’opération grâce à une conception simplifiée, et mettre en œuvre des technologies et processus innovants.

Le P120C a une poussée maximale de 4500 kN et une durée de combustion de 130 secondes, il comprend deux principales composantes. La première est le corps structural, fabriqué par Avio et obtenu par bobinage et placement automatique de pré-imprégnés carbone/époxy. La seconde est la tuyère fabriquée par ArianeGroup et constituée de divers matériaux composites, dont carbone/carbone, qui permet d’éjecter à très grande vitesse les gaz extrêmement chauds (3000 °C) générés par le moteur, délivrant ainsi la poussée par transformation de l’énergie des gaz de
combustion en énergie cinétique. Cette tuyère est également orientable, de sorte que le lanceur peut être piloté. La fabrication et la coulée du propergol ainsi que l’intégration finale du moteur sont réalisées en Guyane.

P120C en chiffres :

  • Longueur du moteur : 13,5 m
  • Diamètre : 3,4 m
  • Masse du propergol : 142 t
  • Masse à vide du propulseur : 11 t
  • Masse du corps de propulseur : 8,3 t
  • Poussée maxi. : 4500 kN
  • Impulsion spécifique : 278,5 s
  • Durée de combustion : 130 s

lien vidéo et image :
https://www.esa.int/ESA_Multimedia/Videos/2020/10/P120C_motor_configured_for_Ariane_6_is_test_fired
Source : ESA / arianegroup / Avio / CNES

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!