rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

SITA DEPLOIE DES SOLUTIONS INTELLIGENTES AUX FRONTIERES POUR SOUTENIR LES NOUVELLES RÉGLEMENTATIONS D’ENTRÉE ET DE SORTIE DE L’ESPACE SCHENGEN

Copyright : SITA

Paris, Le 23 Octobre 2020

Les nouveaux kiosques automatiques de contrôle aux frontières enregistreront des données biométriques de haute qualité pour un meilleur contrôle de l’admissibilité dans l’UE, et une réduction du temps d’attente pour les voyageurs.

Copyright : SITA

SITA, le fournisseur de technologies pour le secteur du transport aérien
et la gestion des frontières, publie une synthèse dédiée à sa dernière génération de solutions intelligentes pour la gestion des frontières qui doivent faciliter la mise en œuvre des nouveaux contrôles aux frontières de la zone Schengen prévue pour 2022.

Les nouveaux kiosques de contrôles automatisées TS6 Automated Border Control (ABC) de SITA, ont été développés pour s’adapter à l’évolution des exigences sectorielle et aux nouveaux usages, tels que l’emploi de nouveaux équipements de capture biométrique et l’intégration d’une imprimante
pour délivrer leur reçu aux voyageurs.

Le nouveau système européen d’entrées-sorties (Entry-Exit System, EES) est conçu pour assurer des contrôles clairs et cohérents des voyageurs sur l’ensemble des frontières extérieures de l’Europe.
Pour cela, SITA utilise les données biométriques saisies sur ses kiosques ABC pour accélérer le traitement aux portes ABC, ce qui réduit les temps d’attente et améliore le flux de passagers, tout en fournissant des données de haute qualité aux gouvernements et aux agences frontalières.

SITA met ainsi à profit toute son expérience dans la conception et la mise en œuvre de frontières numériques de nouvelle génération, pour les aéroports, les ports maritimes et les passages frontaliers terrestres.

Ces solutions couvrent l’ensemble de l’écosystème du contrôle des frontières, permettant aux gouvernements et aux agences frontalières de s’appuyer sur les données des passagers, de procéder
à l’évaluation des risques et ou encore de gérer l’identité des voyageurs dans le cadre des opérations de contrôle aux frontières.

« De l’implémentation du Entry-Exit System découleront de nombreux avantages mais aussi de nombreux défis pour les membres de l’UE, qui devront travailler ensemble pour parvenir à mettre en place des processus frontaliers fluides et efficaces », souligne Jeremy Springall, VP, Border
Management, SITA. « Bien plus que des dispositifs biométriques, les kiosques SITA représentent pour les états membres, une occasion unique de transformer la gestion des frontières à long terme. »

Grâce aux solutions SITA Border, les voyageurs entrant dans l’espace Schengen pourront valider leur inscription, mettre à jour leur dossier, confirmer leurs données biométriques et faire des
déclarations spécifiques directement via les kiosque EES. Les datas biométriques pourront ensuite être utilisées pour identifier le voyageur aux portes ABC – lui offrant un accès simplifié grâce à la reconnaissance faciale et une attente réduite.

Lutter contre la COVID-19 en facilitant les déplacements opportuns des voyageurs

L’obligation supplémentaire de collecter des datas de tous les ressortissants de pays tiers entrant dans l’espace Schengen pourrait considérablement augmenter le temps d’attente aux frontières, impactant alors l’expérience des voyageurs. Si la réduction temporaire du nombre de voyageurs liée à la COVID-19 a allégé cette attente, de nouvelles directives en matière de distanciation physique exigeront des autorités qu’elles évitent les embouteillages aux points de passage des frontières afin de minimiser le risque d’infection.

Le processus en deux étapes de SITA s’attaque à ce problème en permettant un traitement parallèle des voyageurs : alors que la capture et la comparaison des visages commencent dès qu’un voyageur franchit une porte, le voyageur suivant peut déjà scanner son document de voyage en vue de son propre passage. Cette solution accélère le processus et offre une expérience de visite qui permet de gagner en moyenne cinq secondes dans le temps de traitement de chaque passager.

Regagner la confiance des voyageurs

La crise du COVID-19 est le défi le plus important auquel le secteur du voyage a été confronté, et la technologie sera essentielle pour soutenir l’évolution des réglementations, mais aussi pour renforcer la confiance des voyageurs.

Les passagers sont également en demande de voyages à la fois plus rapides et plus automatisés. Une étude menée par SITA en janvier et février 2020, auprès de 7 000 passagers dans 27 pays du monde (soit 75 % du trafic aérien mondial), démontre que pour plus d’un tiers des passagers (35%), la technologie de gestion de l’identité numérique serait celle qui apporterait la plus grande valeur ajoutée à leurs voyages, loin devant la 5G et l’intelligence artificielle.

Cette étude montre également que les voyageurs sont prêts à utiliser une technologie leur permettant d’automatiser et de fluidifier l’ensemble de leur parcours. Cette tendance s’inscrit pleinement dans la réponse du secteur à la COVID-19, qui contribue à réduire les congestions et les
points d’interaction entre le personnel et les passagers grâce à des solutions sans contact.

Faire face à la réalité

SITA peut répondre efficacement aux normes de qualité biométriques prescrites par l’UE tout en aidant les gouvernements à adapter et à ajuster leurs solutions. Cette approche s’appuie sur une étroite collaboration avec les opérateurs d’infrastructures de transport pour garantir des environnements appropriés à la reconnaissance faciale.

Des efforts importants ont également été déployés pour paramétrer les algorithmes de capture d’images et de correspondance des visages afin que le processus fonctionne pour le plus grand nombre possible de voyageurs. Cette approche a été testée et approuvée dans le cadre de plusieurs
projets SITA, avec des taux de réussite supérieurs à 99 % sur la base de plusieurs dizaines de milliers de voyageurs. Ces solutions de gestion des frontières sont utilisées par plus de 45 pays dans le monde.

Intégration avec les systèmes de gestion des frontières, nouveau et existants

De nombreux gouvernements et opérateurs d’infrastructures de transport utilisent désormais les équipements ABC pour améliorer la gestion des passagers aux frontières. Deux conséquences positives émergent de ces installations : les voyageurs se déclarent plus satisfaits, et les agents aux
frontières gagnent un temps précieux qu’ils peuvent allouer à d’autres missions.

La coopération des systèmes gouvernementaux et internationaux est également essentielle pour accéder aux données les plus complètes (listes de surveillance, bases de données d’identité, registres de documents nationaux, bases de données de gestion des visas…) possibles et ainsi
garantir le meilleur traitement des voyageurs.

Avec plus de 5 000 kiosques en libre-service déployés dans le monde entier, dans les États membres et non membres de l’UE, SITA témoigne d’une expérience incomparable. En outre, le réseau d’assistance SITA – présent dans plus de 200 pays et territoires – peut être mis à profit pour assurer la maintenance et l’entretien permanents des kiosques, de quoi rassurer les
clients.

Source : SITA
www.sita.aero

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!