rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

Réduction des émissions de C02 avec l’éco-pilotage

TRANSAVIA CONTINUE D’INNOVER AVEC SAFETY LINE POUR REDUIRE SES EMISSIONS DE CO2 GRACE A L’ECO-PILOTAGE


LA COMPAGNIE DEVIENT CLIENT DE LANCEMENT D’OPTILEVEL


Paris, le 28 Avril 2021 – En Novembre 2020, Transavia annonçait les économies de carburant réalisées grâce à OptiDirect, solution développée en partenariat avec Safety Line pour proposer des raccourcis aux pilotes de ligne pendant le vol et réduire les émissions. Dans la continuité de ce partenariat d’innovation, Transavia devient la première compagnie à tester OptiLevel, solution d’optimisation verticale des vols. Ces deux solutions d’optimisation de la croisière s’ajoutent à OptiClimb, déployée en 2018 par Safety Line sur les appareils de la compagnie, pour exploiter les données de vol aux conditions du jour afin de déterminer un profil de montée optimisé.
Transavia s’appuie depuis 7 ans sur les avancées des travaux de Safety Line en matière de Big Data et d’intelligence artificielle afin d’économiser du carburant et de réduire toujours plus ses émissions carbone grâce à l’éco-pilotage.


UN ASSISTANT DE PILOTAGE AUGMENTÉ POUR L’OPTIMISATION VERTICALE
Développée dans le cadre du partenariat d’innovation entre Transavia et Safety Line, OptiLevel permet, grâce à la prise en compte de l’effet des différents vents et températures à différents niveaux de vols sur la performance des avions, d’aviser les pilotes sur l’intérêt ou non de demander au contrôle aérien un changement de niveau de vol lorsque celui-ci devient possible.


Les plans de vol des avions de ligne s’avèrent en effet souvent très contraints et ne suivent pas toujours le profil vertical le plus optimal si l’on prend en considération les vents et températures rencontrés pendant le vol. A conditions météo similaires, il sera en général plus économique de voler plus haut lorsque la masse de l’avion le permet. Cependant, il peut y avoir des différences de vents qui peuvent annuler cet effet. Par ailleurs, les changements de niveaux de vols du plan de vol se font au niveau de waypoints, des repères cartographiques spécifiques à la navigation aérienne, qui sont parfois très éloignés les uns des autres. Les pilotes pourront avoir intérêt à changer de niveau de vol entre deux waypoints quand la masse de l’avion le permet, en fonction des conditions météo.


DE NOUVELLES ÉCONOMIES QUI S’AJOUTENT À CELLES D’OPTI DIRECT ET D’OPTI CLIMB
D’après une étude de la NASA, l’optimisation des niveaux de vol peut permettre des économies potentielles de l’ordre de 1% du carburant de croisière, soit environ 45kg de carburant par vol sur le réseau de Transavia.
Les économies rendues possibles par OptiLevel viennent se rajouter à celles réalisées par Transavia avec OptiDirect, qui propose des raccourcis en vol à la manière d’un Waze, et avec OptiClimb, qui optimise le carburant de montée grâce à des modèles de performance obtenus par apprentissage sur les données de vol de chaque avion, technologie brevetée dont Safety Line a l’exclusivité mondiale et pour laquelle Transavia était également client de lancement.

POTENTIEL D’ECONOMIES DE CARBURANT POUR CHAQUE VOL TRANSAVIA AVEC OPTIFLIGHT : – 82 kg de carburant avec OptiClimb – 37 kg de carburant avec OptiDirect – 45 kg de carburant avec OptiLevel Les solutions OptiFlight – dont OptiLevel fait partie – peuvent faire économiser plus de 80 tonnes de carburant par avion par an. A l’échelle de la flotte mondiale d’avions commerciaux, cela représente 1,6 millions de tonnes de carburant et 5,1 millions de tonnes de CO2 en moins.

TRANSAVIA ET SAFETY LINE : UNE DÉMARCHE R&D DANS LA DURÉE >


Emmanuel Cachia, Directeur des Opérations Aériennes de Transavia France :
« Transavia est fière d’être le partenaire d’innovation de Safety Line. Nos opérations aériennes étudient en permanence les solutions d’éco-pilotage permettant de réduire les émissions de CO2. Après avoir été compagnie de lancement pour OptiClimb et OptiDirect, nous nous réjouissons d’avoir pu travailler avec Safety Line sur le développement d’OptiLevel, dont les essais en vol viennent d’être lancés ».
Pierre Jouniaux, fondateur et PDG de Safety Line :
« Il y a vraiment des différences significatives entre ce qui est prévu dans le plan de vol et ce à quoi sont confrontés les pilotes en temps réel. Le fait d’avoir un outil d’aide à la décision dans la cabine de pilotage permet aux pilotes d’être mieux équipés pour tirer avantage des opportunités d’économies de carburant qui peuvent se présenter au cours du vol. Le partenariat d’innovation avec Transavia permet d’adapter nos outils à la réalité des conditions rencontrées par les pilotes ».


À propos de Transavia :
Transavia, la compagnie low-cost du groupe Air France-KLM, opère plus de 100 lignes aériennes au départ de la France (Orly, Nantes, Lyon et Montpellier) et des Pays-Bas (Amsterdam, Rotterdam, Eindhoven et Groningen) à destination de la France, de l’Europe et du bassin méditerranéen. Transavia a transporté 16,6 millions de passagers en 2019. Transavia France poursuit sa forte croissance avec 7,4 millions de passagers transportés en 2019, en augmentation de 5%. Transavia France est aujourd’hui la première compagnie lowcost au départ d’Orly et la deuxième au départ de Paris (Beauvais, Roissy, Orly). Avec plus de 1200 employés en France, Transavia met au coeur de ses engagements la qualité de ses services, la proximité de ses équipages et l’innovation. Un parti-pris qui lui vaut d’être régulièrement récompensée. Pour la première fois, Transavia France a été élue Service Client de l’Année 2021 dans la catégorie Transport collectif de voyageurs (ESCDA) et a obtenu pour la quatrième année consécutive le label Meilleure Enseigne décerné par le magazine Capital, catégorie Transports. La compagnie a également reçu le trophée Qualiweb 2021, pour la troisième année consécutive, pour sa qualité de services en ligne dans la catégorie Tourisme et Transport. Enfin, Skyscanner lui a décerné le Traveller Trust Award valorisant les meilleures expériences de réservation.

À propos de Safety Line :
Fondée en 2010 à Paris par Pierre Jouniaux, ancien pilote et enquêteur principal au BEA, Safety Line propose des solutions d’analyse et de structuration des données pour la sécurité et l’efficacité des opérations aériennes et aéroportuaires. Une solide expertise aéronautique associée à des projets de recherche numérique brevetés permet à Safety Line d’offrir une gamme de produits innovants aux compagnies aériennes et aux aéroports, qui mettent l’accent sur la gestion des risques et la réduction de la consommation de carburant et des émissions de CO2. En 2017 la start-up opérait une levée de fonds d’un montant total de 3 millions d’euros grâce aux structures d’investissement industriels de Safran, du Groupe ADP et de BPI France. Safety Line emploie 28 personnes et compte aujourd’hui 70 clients en France et à l’étranger. Sa solution OptiFlight est labellisée par la Fondation Solar Impulse depuis 2020.

source: transavia

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!