previous arrow
next arrow
Slider

PREMIÈRE RENCONTRE ENTRE LE CNES ET LA LSA

indigo-atr


COOPÉRATION SPATIALE ENTRE LA FRANCE ET LE LUXEMBOURG PREMIÈRE RENCONTRE ENTRE LE CNES ET LA LSA


Le premier Workshop entre la LSA (Luxemburg Space Agency) et le CNES s’est tenu mercredi 23 septembre 2020 en visioconférence. Son objectif était d’évaluer des pistes de coopération et d’engager une négociation sur un futur accord-cadre entre les deux agences.

Un premier accord-cadre avait été signé en 2009 entre le CNES et le Ministère de la Recherche du Luxembourg. Entretemps, la compétence en matière de politique spatiale a été transférée au Ministère de l’Économie du Luxembourg.


Créée en septembre 2018 au sein du Ministère de l’Économie, la LSA a pour objectif de continuer le développement de l’industrie spatiale luxembourgeoise en soutenant les sociétés de ce secteur notamment via des programmes de R&D nationaux et européens. La LSA vise également une amélioration plus large de l’écosystème spatial, en développant les ressources humaines, en fournissant des solutions financières innovantes et en apportant un soutien aux infrastructures de l’éducation et de la recherche.

Depuis 2016, avec le lancement de l’initiative SpaceResources.lu, le Luxembourg accorde également une priorité importante à l’exploration et l’utilisation des ressources spatiales. C’est dans ce contexte que s’est tenu le premier Workshop entre le CNES et la LSA.


Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a présenté les trois enjeux structurants du CNES que sont :

 L’innovation en travaillant à des projets spatiaux qui améliorent la vie des citoyens, répondant ainsi à des enjeux économiques et sociétaux,
 Le climat en utilisant les satellites pour l’étudier et mieux le comprendre,
 L’exploration.


Il a également rappelé les initiatives du CNES adoptées depuis quelques années pour contribuer à l’évolution du secteur. Notamment celles répondant aux priorités de la LSA comme ConnectByCnes qui vise à être présent au plus près des communautés, pôles métiers, incubateurs, hubs d’innovation ou espaces ouverts de co-working, ainsi que le fonds de capital-innovation CosmiCapital qui vise à amplifier la dynamique d’investissement en apportant de l’ordre de 20 M€ par an d’investissements et en catalysant l’intervention d’autres acteurs financiers.

Parmi les sujets abordés entre les deux agences, il a été question de l’utilisation des ressources spatiales et également des outils de financement dédiés au secteur spatial.
En marge de ce workshop, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Je me réjouis de ce Workshop et de l’occasion qu’il nous offre de nouer de nouvelles relations avec la LSA et d’approfondir notre coopération bilatérale. Nous nous orientons vers un nouvel accord-cadre qui mettra à jour nos domaines de coopération et qui permettra de travailler conjointement sur des sujets économiques pour appréhender les enjeux et les opportunités liés aux évolutions majeures de notre secteur ».
Marc Serres, CEO de la LSA, a déclaré : « Le secteur spatial est en train de vivre une évolution importante. Ce Workshop a non seulement été l’occasion de donner un nouvel élan à la coopération entre le Luxembourg et la France, mais aussi d’échanger sur les initiatives destinées à accompagner l’évolution de ce secteur. Les échanges ont été très constructifs et ont permis d’identifier des pistes concrètes de coopération. La suite s’annonce très prometteuse. »

source: CNES

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!