rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Norwegian…Norse Atlantic Airways… 3 petits tours, et puis reviennent ?

La Compagnie nommée 5ème meilleure compagnie aérienne

Roissy CDG, le 16 mars 2021 – Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) reste abasourdi par l’annonce de la création de la nouvelle compagnie aérienne norvégienne, Norse Atlantic Airways, dont l’un des principaux investisseurs n’est autre que Bjorn Kjos, le cofondateur et ex-CEO de Norwegian Air Shuttle, alors que la liquidation de la Norwegian France et le licenciement de l’ensemble des salariés français ont été annoncés en janvier dernier.

Sans gêne aucune, les fondateurs nous informent que cette nouvelle compagnie aérienne norvégienne, qui sera basée à Oslo, reprendra le business model de feu Norwegian Long Haul, et proposera des vols long-courrier à bas coûts en Boeing 787, dès décembre 2021, dont des vols transatlantiques au départ de Paris-CDG, Londres-Gatwick et Oslo.

D’aucuns se réjouissent de cette annonce pour les salariés français de Norwegian France. Or, c’est un sentiment de colère qui anime les pilotes !

En effet, le SNPL n’a eu de cesse de dénoncer la manière dont le Groupe Norwegian gère, ou plutôt ne gère pas, la situation sociale en France. 

Il apparaît donc inacceptable, pour des dirigeants, de pouvoir simplement dire qu’ils ferment une entreprise dans un pays, et puis disparaître aussitôt dit, laissant ainsi sur le carreau l’ensemble des salariés, sans apporter aucune réponse à toutes leurs questions et inquiétudes légitimes et en ne respectant aucunement les règles du droit du travail français en matière de licenciement. 

Comment accepter qu’une compagnie nouvelle apparaisse, d’un coup de baguette magique, sur les cendres encore chaudes de Norwegian France, reprenant ses acquis et potentiels, alors que les salariés français et l’Etat français se retrouvent seuls face à la liquidation de Norwegian France. Or, rappelons-le, l’Etat a ouvert le bénéfice de l’activité partielle à Norwegian France, et devra pallier les manquements en matière de liquidation et de licenciement des salariés français via l’AGS.

Surtout, aucune raison de se réjouir trop vite pour les emplois futurs puisque le fondateur et l’investisseur majoritaire de Norse Atlantic Airways est également le fondateur de la société OSM. Cette dernière, entreprise spécialisée dans la mise à disposition de personnel navigant (broker) est détenue à 50 % par Norwegian. Elle  a ainsi longtemps mis à sa disposition des équipages (PNT et PNC) ! 

Cela ne présage donc rien de bien pour les travailleurs, bien au contraire, cela apparaît comme une façon bien pratique pour les dirigeants de profiter de la crise pour faire du moins disant social, en licenciant d’un côté et en “offrant”, de l’autre, des conditions de travail bien moins avantageuses au personnel navigant se retrouvant sur un marché du travail plus que jamais dégradé.

Source: SNPL France ALPA

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!