rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Materialise & EOS, premières entreprises à fournir des pièces en PA-FR

Materialise & EOS, premières entreprises à fournir des pièces en PA-FR pour l’intégration par Airbus d’une nouvelle technologie d’impression 3D

Louvain, Belgique – 27 mai 2021. L’entreprise Materialise (NASDAQ : MTLS) a annoncé aujourd’hui avoir été qualifiée par Airbus pour la fabrication de pièces certifiées utilisant la technologie du frittage laser. Le matériau utilisé pour cette procédure, produit par EOS, est un polyamide ignifugé (PA 2241 FR). Avec ce développement, Materialise et EOS deviennent les premiers fournisseurs agréés par Airbus à produire des pièces par frittage laser dans le cadre des spécifications de processus Airbus AIPS 03-07-022. Materialise propose désormais deux technologies d’impression 3D approuvées par Airbus pour les pièces certifiées.

La certification est valable pour tous les modèles d’Airbus et marque une étape importante vers une adoption plus large de l’impression 3D polymère dans l’industrie aéronautique. Le PA 2241 FR propose à Airbus et à ses fournisseurs un complément au matériau d’impression 3D validé initialement, l’Ultem 9085, également utilisé chez Materialise. En embarquant le frittage laser, Airbus élargit son adoption de l’impression 3D avec la deuxième technologie d’impression 3D la plus utilisée au monde*. En plus du matériau PA 2241 FR, la certification inclut également les procédures respectives pour l’impression 3D du matériau sur les systèmes EOS. En particulier, Materialise utilisera les systèmes EOS, notamment l’EOS P 770, pour fabriquer des pièces en PA 2241 FR pour Airbus.

Bart Van der Schueren, le directeur technique de Materialise, commente ainsi : « Cette réalisation consolide notre partenariat de longue date avec Airbus, et ouvre également des applications d’impression 3D supplémentaires pour Airbus et ses fournisseurs. Le frittage laser est l’une des technologies d’impression 3D les plus utilisées, qui permet de concevoir des modèles aux caractéristiques complexes, par exemple des mécanismes fonctionnels. C’est un honneur pour Materialise d’être le premier fournisseur d’Airbus pour cette technologie. »

L’EOS PA 2241 FR, le matériau nouvellement certifié, est un matériau polyamide 12 ignifuge utilisé pour la production dans les systèmes de frittage laser. Grâce à son taux élevé de recyclage, le PA 2241 FR permet une production rentable tout en répondant aux normes qualitatives strictes requises pour les pièces certifiées pour le vol. Les applications aéronautiques typiques comprennent les pièces de cabine d’avion, comme les supports et les conduits de ventilation. Ce matériau convient aux pièces qui doivent répondre aux exigences en matière de protection contre le feu, la fumée et la toxicité (FST), sans apprêt, ou peinture de finition.

Markus Glasser, Senior Vice President EMEA, EOS, a déclaré : « Nous sommes très fiers qu’après un programme d’essais approfondis, Airbus ait certifié le matériau PA 2241 FR d’EOS et les procédures pour un usage global par l’entreprise. Cela souligne la grande maturité et la qualité constante des poudres et des systèmes d’EOS et continue de mettre en évidence la pertinence de l’impression 3D industrielle, tant pour les polymères que pour les métaux. »

Cette qualification constitue une étape importante dans le déploiement des technologies FA polymère chez Airbus. Materialise a commencé son parcours avec Airbus il y a des années, quand la technologie FDM a été introduite sur le programme A350. Cette nouvelle capacité permettra d’élargir les applications sur les appareils commerciaux ainsi que sur les produits développés par les autres divisions d’Airbus.

Materialise imprime actuellement une centaine de références différentes pour l’Airbus A350, totalisant environ 26 000 pièces par an à travers l’écosystème A350. De plus, l’entreprise vise également à fournir des pièces pour d’autres programmes d’appareils Airbus dont l’A320, l’A330 et l’A340. Pour cela, la technologie d’impression 3D industrielle d’EOS joue et jouera un rôle clé.


Processus de construction impression 3D à base de poudre avec matériau polymère sur système EOS (source : EOS)-

Le système d’impression 3D P 396  d’EOS peut traiter un large éventail de  matériaux polymères, parmi lesquels le  PA 2241 FR d’EOS (source : EOS).

Le P 770 d’EOS est un système de frittage laser à deux lasers pour la production de pièces de grande taille. (source : EOS).

Source : EOS

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!