rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Les Atouts de Liebherr dans le domaine électrique

L’aviation commerciale semble se diriger vers des avions toujours plus électriques (réduction des émissions et réduction du bruit avec une motorisation électrique) et à ce titre Liebherr a fait plusieurs annonces récentes en ce sens. Souhaitant en savoir plus sur la démarche de Liebherr Aerospace vers une aviation décarbonée, nous avons interrogé Nicolas Bonleux, Managing Director & chief commercial officer de Liebherr Aerospace.

Nicolas Bonleux, Managing Director & Chief Commercial Officer -Liebherr Aerospace

AeroMorning: Nicolas BONLEUX, a première annonce qui vient à l’esprit est la sélection par Airbus aux termes d’une compétition entre équipementiers d’un nouvel inverseur statique (un convertisseur Courant Continu en Courant Alternatif) remplaçant l’actuel monté sur A320 et A330 et assurant une fonction majeure de la conversion électrique de ces avions.

Pouvez-vous nous dire ce que représente cette sélection pour Liebherr ?

Nicolas Bonleux:  » Cette annonce revêt une importance majeure dans le positionnement de Liebherr pour proposer les technologies de l’avion de demain :

·       Une entrée Liebherr dans la conversion électrique avion, domaine où bien qu’équipementier majeur en aéronautique – notamment dans les systèmes de gestion de l’air – nous n’étions pas encore présent alors que l’électricité est appelée à prendre de plus en plus de place dans les nouveaux avions (« Power on Board »). La conversion de puissance électrique va jouer un rôle croissant dans les prochaines générations d’avions, notamment pour les applications de grande puissance et de voltage élevé. Pour ces technologies nous bénéficions de la grande expérience du Groupe Liebherr, qui a été un précurseur de l’électrification dans d’autres secteurs d’activités (et notamment les engins miniers). Cette avance technologique, que nous adaptons aux besoins de l’industrie aéronautique, constitue un grand atout.

·       Un effort majeur de recherche et développement dans le domaine électrique avec une coopération entre 2 entités du groupe Liebherr, chacune partageant ses points forts,

·       La reconnaissance par Airbus de l’innovation, de la validité technique, de la fiabilité, du gain de masse et de la numérisation de l’équipement développé par Liebherr.

Liebherr Aerospace double stage compressor

·       Cet accord marque une étape historique pour Liebherr : il s’agit en effet du premier contrat relevant du Chapitre ATA 24 (systèmes électriques) et il offre à Liebherr la possibilité de déployer son savoir-faire et ses dernières technologies d’électronique de puissance autonome dans ce secteur d’activité à fort potentiel.

·       Cet accord, conjugué à d’autres initiatives de Liebherr telles le partenariat avec General Motors dans les piles à combustible (voir ci-dessous), témoigne de la volonté de Liebherr de devenir un acteur de premier plan dans les systèmes électriques embarqués pour les appareils de prochaine génération. »

AeroMorning: La deuxième annonce concerne le projet consistant à développer, avec l’aide de 2 autres sociétés AKIRA et 2E WINDINGS un nouveau produit : une pompe bien spécifique.

Pouvez vous nous en dire plus ?

Nicolas Bonleux: « 

·       Les avions devenant de plus en plus électriques, avec une énergie électrique caractérisée de plus en plus de puissance et de voltage,se pose la question du refroidissement de ces systèmes électriques. En effet la dissipation de la chaleur générée par l’électronique de puissance est telle qu’elle peut dégrader les performances des différents appareils électroniques de bord. Il est donc essentiel de développer des technologies fiables et performantes pour refroidir les systèmes électriques et électroniques.

·       L’une de ces technologies repose sur le principe de faire circuler un liquide caloporteur parmi les appareils électroniques, qui collecte la chaleur à l’endroit où elle est générée et la transporte à l’endroit où elle sera évacuée. Les pompes de circulation de liquide caloporteur constituent un élément-clé de cette technologie et sont ainsi le cœur du dispositif de refroidissement de ces avions de prochaine génération.

·       C’est un projet important pour l’indépendance européenne –jusqu’ici ces pompes doivent être approvisionnées hors d’Europe et c’est pourquoi il a été soutenu par le Plan France Relance où Liebherr a été lauréate parmi 40 autres en Occitanie. Il faudra 5 ans pour mettre en service cette nouvelle pompe. Nous développerons une famille de pompes à partie de cette pompe, qui permettra de couvrir les besoins d’une grand nombre d’applications. Nous avons prévu de produire ces équipements sur une nouvelle ligne de production entièrement automatisée et connectée, dans les ateliers de notre site toulousain. 

·       Ce produit proposera aussi de nouvelles solutions aux marchés du spatial, des transports ferroviaire et routier ainsi que des marchés émergents autour de l’hydrogène et de la pile à combustible, pour lesquels les contraintes liées à l’électrification des véhicules, à la gestion thermique des systèmes et à la densification de la puissance de l’électronique se poseront avec la même acuité. Il permettra aussi à Liebherr de compléter sa gamme de produits autour de la gestion thermique à bord des avions. »

AeroMorning la 3ème annonce concerne la collaboration General Motors / Liebherr sur le développement d’un système de génération de puissance électrique par piles à hydrogène pour des applications aéronautiques.

Selon la compréhension AeroMorning actuelle des tendances du marché vers un avion décarboné, l’hydrogène semble une voie potentielle de développement d’avions électriques décarbonés jusqu’à une certaine taille : Une pile à combustible hydrogène alimentant un moteur électrique. Cette technologie est très prometteuse pour la génération de puissance électrique à bord de l’avion ; elle pourra également, pour des avions jusqu’à une certaine taille, générer la puissance nécessaire à la propulsion de l’apareil.

Pouvez vous nous en dire plus sur cette collaboration GM / Liebherr d’un système de génération de puissance électrique par piles à hydrogène ? « 

·       Les deux sociétés vont mettre à profit l’expertise de Liebherr dans l’intégration de systèmes embarqués pour l’aéronautique, ainsi que la position de leader de GM dans la technologie des piles à hydrogène,

·       General Motors a développé la technologie de la pile à hydrogène Hydrotec. GM a été l’un des premiers constructeurs automobiles à développer une pile à combustible. Depuis une vingtaine d’années GM a investi des montants considérables dans cette technologie, à la fois en termes de développement et d’industrialisation, et y a acquis une expertise unique.

Fuell Cell 48 -June14@copyright

De plus General Motors, qui a également entrepris un partenariat avec Honda, est l’un des fabricants de piles à combustible les plus performants au monde et a atteint une grande maturité et des économies d’échelle.

·       Liebherr a acquis un profond savoir-faire de l’intégration de systèmes embarqués complexes, et notamment les systèmes d’air, qui est le premier consommateur d’énergie à bord de l’avion après la propulsion. Par ailleurs Liebherr est devenu l’un des leaders mondiaux de la gestion thermique des systèmes embarqués ; la gestion thermique est l’un des facteurs clés de succès de l’adaptation de la technologie de la pile à combustible aux applications aéronautiques.

·       Cette double expérience dote Liebherr d’une position privilégiée pour intégrer un système aussi complexe qu’une pile à combustible à bord d’un avion.

·       Un démonstrateur sera fabriqué, installé et testé chez Liebherr-Aerospace Toulouse pour mener des tests d’intégration multi-systèmes. Ce démonstrateur, qui sera d’abord testé dans le centre d’essai de Liebherr, aura ensuite vocation à être testé en vol afin d’atteindre le niveau de maturité technologique (TRL) nécessaire pour être proposé à des clients potentiels.  »

Autour de ces 3 projets en cours, Liebherr entend apporter une contribution positive au développement d’avions décarbonés dont les avionneurs nous annoncent l’arrivée pour 2035 afin de répondre à l’urgence climatique. Pour cela Liebherr mobilise toutes les capacités technologiques du groupe Liebherr – faisant ainsi bénéficier ses clients dans toutes les industries de puissants effets de synergie – pour en développer d’autres ou en acquérir avec des collaborations soigneusement choisies afin de répondre à ces nouveau besoins. Nadia Didelot pour AeroMorning

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!