rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Le ministère des Armées commande des H225M et un prototype du VSR700 en soutien de l’industrie aéronautique

Le ministère des Armées commande des H225M et un prototype du VSR700 en soutien de l’industrie aéronautique

Marignane, le 15 avril 2021 – La ministre des Armées Florence Parly a annoncé que la Direction Génerale de l’Armement (DGA) a signé une commande portant sur l’acquisition de huit H225M supplémentaires et d’un second prototype du VSR700. Les H225M Caracal seront exploités par l’armée de l’Air et de l’Espace. Le VSR700 est un drone développé dans le cadre du programme de système de drone aérien pour la Marine (SDAM), en coopération avec Naval Group. Ces contrats sont signés dans le cadre du plan national de soutien à l’aéronautique annoncé par le gouvernement français en 2020. Pour Airbus Helicopters ce plan comprend également la commande de deux H145 pour la sécurité civile et de dix H160 pour la Gendarmerie Nationale.

« Nous remercions le gouvernement français pour ce soutien majeur dans cette période difficile. Ces contrats peuvent être qualifiés de gagnant-gagnant puisqu’ils répondent à un vrai besoin opérationnel pour les armées et qu’ils vont nous permettre de préserver des emplois et des compétences clefs à moyen terme », a déclaré Bruno Even, CEO d’Airbus Helicopters. « L’armée française rencontre des défis croissants et variés et je suis convaincu que grâce à sa polyvalence et à son excellente autonomie le H225M sera un atout militaire fiable et efficace qui améliorera ses opérations nationales et extérieures. Le VSR700 est aussi un programme majeur. Il permettra de doter la Marine Nationale d’un drone aux capacités étendues et il permettra de préparer l’avenir des plateformes autonomes au sein de la gamme d’Airbus Helicopters ».

Comme le reste de l’industrie aéronautique, le secteur des hélicoptères a été impacté par la pandémie de la Covid-19. En 2020 le marché mondial des hélicoptères a connu une baisse de 50%.  Le soutien du gouvernement français permettra de préserver 960 emplois durant les trois prochaines années chez Airbus Helicopters et chez ses fournisseurs.

Conformément aux exigences du plan de relance, les H225M de l’armée de l’Air et de l’Espace bénéficieront également à d’autres constructeurs aéronautiques français majeurs, tels que Safran Helicopters Engines, qui fournira les moteurs Makila 2A, Safran Power Units avec son groupe auxiliaire de puissance Saphir 20, Safran Electronic Defense, fournisseur du système électro-optique Euroflir 410M NG et du système de navigation inertielle Sigma, ainsi que Thales qui fournira la radio V/UHF TRA6034 et le transpondeur IFF TSC4000. La chaîne d’approvisionnement du H225M comprend toutefois plus de 300 fournisseurs directs français. Ce contrat profitera donc également à un grand nombre de PME qui livrent un large éventail de composants mécaniques ou d’éléments de cellule. Le VSR700 est lui dérivé de l’hélicoptère léger Cabri G2 produit par la PME Hélicoptères Guimbal basée dans le sud de la France.

Les livraisons des H225M débuteront en 2024. Ces appareils répondront à un besoin opérationnel de l’armée de l’Air et de l’Espace pour le remplacement attendu de la flotte de Puma.

Grâce à une configuration modulaire et flexible permettant l’intégration de divers équipements, le H225M sera affecté à un large éventail de missions militaires, telles que la recherche et le sauvetage, l’évacuation sanitaire, le soutien aux populations en période de crise et l’entraînement tactique. Stationnés sur la base aérienne de Cazaux (Gironde), les appareils seront déployés sur l’ensemble du territoire national ainsi qu’en appui aux opérations extérieures de l’armée française.

Avec plus de 104 hélicoptères en service dans le monde et 143 000 heures de vol cumulées à ce jour, le H225M est un appareil militaire fiable et polyvalent, éprouvé au combat. Entre autres avantages opérationnels, cet hélicoptère 11 tonnes est doté d’une capacité de ravitaillement en vol, d’ores et déjà testée par les forces aériennes françaises et brésiliennes.

Conçu pour opérer depuis des navires de combat, en coordination avec d’autres aéronefs embarqués, le VSR700 est un drone développé dans le cadre du programme SDAM. Dérivé du Cabri G2, le VSR700 appartient à la gamme des véhicules ayant une masse maximale au décollage allant de 500 à 1000 kg. Il offre le meilleur compromis entre charge utile, autonomie et coût d’exploitation. Il peut emporter une gamme complète de capteurs pour des missions longues et peur opérer depuis des bâtiments militaires, au côté d’un hélicoptère habité grâce à sa faible emprunte logistique.

Le premier prototype du VSR700 a effectué son premier vol en 2020 et l’expansion de son enveloppe de vol a récemment débuté.

Source: Airbus

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!