rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Le ministère des Armées choisit Safran Aircraft Engines pour le maintien en condition opérationnelle des moteurs de Rafale

SolarStratos

Le ministère des Armées choisit Safran Aircraft Engines pour le maintien en condition opérationnelle des moteurs de Rafale

  • Florence Parly, ministre des Armées, salue ce choix : « Il s’agit d’une décision industrielle importante pour notre souveraineté : la capacité de nos avions de combat à voler est essentielle pour la protection des Français et de notre territoire. »
  • Ce contrat permet la maintenance et les réparations des moteurs des Rafale français. Concrètement, il permet aux forces armées françaises d’avoir des Rafale disponibles en permanence pour les faire décoller afin de remplir les missions qui leur sont confiées.
  • Depuis 2017, l’amélioration de la disponibilité des aéronefs est une priorité du ministère, actée par la création, en 2018, de la Direction de la maintenance aéronautique (DMAé).
  • La stratégie contractuelle pour le soutien des moteurs des Rafale s’inscrit directement dans le plan de transformation du Maintien en condition opérationnelle (MCO) aéronautique, lancé par Florence Parly en 2017.


Florence Parly, ministre des Armées, a validé la politique de modernisation portée par la DMAé sur le MCO des moteurs M88, équipant les Rafale de l’armée de l’Air et de l’Espace, et de la Marine nationale.

Ce nouveau marché de MCO des moteurs M88, dénommé « Boléro », a été notifié à la société Safran Aircraft Engines le 1er août 2021. Effectif jusqu’à fin 2030, il représente une couverture aérienne de plus de 400 000 heures de vol. Sur le périmètre complet du moteur et de ses calculateurs, le marché Boléro fournit :

  • le soutien technique ;
  • des pièces et modules neufs ou réparés ;
  • la maintenance des moyens de soutien étatiques.


Le marché Boléro, en complément du contrat « Ravel » pour le Rafale hors moteurs notifié à la société Dassault aviation en avril 2019, consolide le niveau de disponibilité de la flotte. Il s’adaptera à l’évolution du parc d’aéronefs liée aux nouvelles livraisons de Rafale ainsi qu’aux cessions export.

Contractualisant un engagement en disponibilité des modules moteurs auprès des forces, en partenariat avec le Service industriel de l’aéronautique (SIAé), ce marché sera piloté par une instance dédiée, le Pôle de conduite et de soutien Rafale (PCS).

Chaque Rafale est équipé de 2 moteurs M88 à double flux, capables de développer jusqu’à 7,5 tonnes de poussée.

SOURCE : Ministère des Armées

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!