rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

Le CNES et Capgemini renforcent leur collaboration autour des grands enjeux climatiques

Boeing prévoit un volume de capitaux suffisant pour financer le développement de l’aviation commerciale

Lundi 22 mars 2021, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Aiman Ezzat, Directeur général du groupe Capgemini, se sont rencontrés au Siège du CNES, pour échanger autour des enjeux stratégiques communs aux deux organisations : la transformation numérique et la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE). Les deux dirigeants ont rappelé leur volonté de faire du secteur spatial européen un levier d’accélération majeur pour assurer une transition écologique durable. Lors de cette rencontre, les deux dirigeants ont acté un renforcement de la contribution de Capgemini au Space Climate Observatory (SCO), l’initiative du CNES lancée lors du One Planet Summit en 2017. Le SCO est désormais reconnu par la communauté internationale comme une initiative clé pour mobiliser l’expertise spatiale mondiale, ainsi que les partenaires de la recherche et de l’industrie dans la lutte contre le changement climatique. Capgemini va donc participer à la charte du SCO International et rejoindre les 27 agences et organisations internationales que compte le SCO. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de l’implication de Capgemini, auprès du CNES dans l’animation actuelle de la communauté SCO. Reconnus pour leur implication forte dans l’intégration des filières numérique et spatiale, le CNES et Capgemini ont l’intention de poursuivre ensemble l’exploration des usages des données et des services issus de satellites comme ils l’ont fait avec succès dans le cadre des projets scientifiques et environnementaux Copernicus, THEIA, Taranis ou encore MicroCarb. De nouveaux usages de la donnée satellite pourraient émerger grâce à l’expertise de Capgemini et à son empreinte globale sur les différents marchés au profit des axes privilégiés du CNES (Mobilité, Climat, Agriculture et Santé).

Enfin, les deux dirigeants ont évoqué de futurs axes de collaboration basés sur l’approche ‘Intelligent Industry’ de Capgemini qui vise à tirer parti des données et technologies innovantes afin d’accélérer l’industrialisation de la filière spatiale. C’est l’une des grandes priorités du CNES pour améliorer sa compétitivité et sa résilience, grâce à la transformation des chaînes de production, ou le développement d’une industrie bas carbone, notamment l’hydrogène bas carbone.

Source: CNES

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!