rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Jet privé : le grand boom de l’aviation d’affaires !

Jet privé : le grand boom de l'aviation d'affaires

L’aviation d’affaires connait une demande croissante post Covid

À l’heure où le variant du Covid 19, omicron, pointe son nez, il y a un secteur aéronautique qui résiste et profite même de certains avantages. C’est l’aviation d’affaires. Durant le point culminant de la crise sanitaire, toute l’aviation a été impacté. Cependant le secteur des jets privés lui se relève vite, bien et continue à faire de nouveaux adeptes ! Nous allons voir ce qui provoque l’augmentation voire même le « boom » de l’aviation d’affaires.

Les enjeux sanitaires qui expliquent l’envolée de l’aviation d’affaires

Suite à la pandémie de Covid 19, le secteur de l’aviation d’affaires connait une belle envolée et conquiert de nouveaux clients. Cela à un lien certain avec la crise sanitaire. En effet, lorsque vous affrétez un jet privé, les conditions sanitaires tout au long de votre trajet sont bien plus sécurisantes que lors d’un trajet en aviation commerciale. Les points de contacts sont moindres :

Il n’y aurait que 20 à 30 points de contact potentiels avec le Covid pour un passager de vol d’affaires contre 700 dans l’aviation commerciale.

Explique Simon Rochefort, vice président chargé des ventes chez Vistajet. La possibilité de transmission du virus sont diminués considérablement.

Effectivement, en aviation d’affaires, votre temps de passage à un terminal privé est d’environ 10 minutes contre parfois plusieurs heures en aviation commerciale. De même, vous ne croiserez que très peu de monde en optant pour un vol en jet privé. En aviation commerciale, vous êtes moins tranquilles. En effet, vous devez patienter un bon moment dans les grands terminaux où d’autres passagers patientent. Puis lors de votre vol, vous embarquez dans l’avion avec tous les autres voyageurs où la proximité est importante. Malgré les gestes barrières qui restent très présents et à respecter, ce n’est pas un trajet optimal pour éviter à tout prix le coronavirus.

Cela étant ces facteurs sanitaires ne sont pas ou peu impactants en aviation d’affaires. Votre avion privé vous attends et vous seul (et vos accompagnateurs) faites parti du trajet.  Les points de contacts sont minimes. Vous gagnez à la fois en sécurité mais aussi en temps ! C’est un premier point que l’on remarque qui explique l’augmentation du trafic dans l’aviation d’affaires.

De nouveaux clients pour les demandes de jet privé

Etats Unis USA
Crédit photo : Unsplash

Cette année on peut noter un chiffre qui caractérise l’engouement pour l’aviation d’affaires. C’est à peu près un tiers des demandes en aviation privée qui provient non pas d’anciens clients réguliers, mais bien de nouveaux clients n’ayant jamais effectué de trajet en jet privé. C’est en quelque sorte une solution de replis pour palier le manque de l’aviation commerciale durant la pandémie. Cependant l’aviation d’affaires est aussi une solution de rapidité face aux ralentissements conséquents et prolongations des délais quels qu’ils soient qu’à causé la pandémie. Dans des secteurs où le temps est de l’argent, certains ont alors opté pour l’aviation d’affaires.

Par ailleurs, il est à noter que les passagers qui ont gouté aux avantages de l’aviation à la demande, ont parfois du mal à revenir sur leurs pas. Que ce soit pour des trajets d’affaires mais aussi touristiques. Aux Etats Unis, la majorité des vols privés cette année étaient à destination de villes huppées ou encore de stations balnéaires. De même, les mouvements des avions privés aux Etats Unis ont augmenté de près de 40% après la crise sanitaire. Cela représente même leur plus fort taux depuis la crise économique de 2008. En Europe, c’est une augmentation de 20% du trafic de l’aviation privée.

Sur toute l’année ont été comptabilisés par moins de 4,2 millions de mouvements en jet d’affaires, selon la société WingX.

Tableau qui montre l'augmentation du trafic de presque 40% en 2021 comparé en 2020 - Source : EBAA
Le trafic à augmenté de 39,4% en 2021 comparé à 2020 – Source : EBAA

Les ventes de jet privé ont augmenté

Mis à part la recrudescence pour des demandes d’affrètement de vol privé, on note aussi une forte augmentation des ventes de jet privés d’occasion. Pour le coup c’est une clientèle très aisée qui a pris le parti d’acheter leur propre avion privé, et donc de se libérer de toutes les contraintes pour effectuer un trajet aérien. Les gros groupes de constructeurs aéronautiques tels que Dassault Aviation, Bombardier ou encore Embraer par exemple, ont vu une hausse moyenne de 50% des ventes de leurs appareils d’occasion en 2021 par rapport à l’année passée. Ces constructeurs aéronautiques voient leur stock d’avions d’occasion réduire de manière considérable, tout en continuant d’usiner de nouveaux jets d’affaires. Mais ces derniers sont moins nombreux à être disponible à la vente. Il est à noter qu’avec la recrudescence d’achat d’avion privé, il faut parfois attendre 2024 afin de pouvoir disposer de son propre jet privé.

C’est alors un véritable « boom » que connait le secteur de l’aviation d’affaires comparé à l’aviation commerciale. Avec plus de 4 millions de trajets en jet privé effectués cette année, nul doute que l’aviation d’affaires à un bel avenir devant elle.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!