Liebherr Aerospace
PARIS AIR FORUM 2023
rossi-aero-mecanique-industrielle
bandeau-liebherr-aerospace-2017-698x86.jpg
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

DISCOURS DE FLORENCE PARLY

news actualités aéronautique aeromorning

Merci Monsieur le ministre, Madame l’ambassadrice, Mesdames et messieurs, C’est pour moi un réel plaisir d’être avec vous aujourd’hui. Il s’agit de mon premier déplacement dans un pays membre de l’Union européenne depuis la prise de présidence française du Conseil de l’Union européenne. Et après vous avoir accueilli à Brest, cher Vasile, je vous remercie infiniment de votre invitation à Bucarest.

Depuis 2008, la France et la Roumanie sont liées par un partenariat stratégique. Ce partenariat a été réaffirmé 10 ans plus tard, en 2018, durant la visite du Président Iohannis à Paris. Mais la France et la Roumanie sont bien plus que des partenaires : nos deux pays sont amis, ils partagent une histoire riche et ancienne. Et comme vous l’avez rappelé, si je ne devais mentionner qu’un seul nom qui nous lie, c’est aussi celui du Général Berthelot qui me vient, général français qui a apporté une contribution décisive à la modernisation des armées roumaines, il y a un siècle.

Et j’aime penser que notre coopération est la poursuite, aujourd’hui, de ce bel héritage. La France et son industrie sont entièrement engagées pour aider les forces armées roumaines à franchir une nouvelle étape de leur modernisation, et comme vous venez de le mentionner, en particulier sur le dossier des corvettes.

Notre coopération opérationnelle est aussi très forte : nous avons une longue et riche histoire d’engagements communs. Nous serons bientôt déployés côte à côte au Sahel pour lutter contre le terrorisme, puisque votre Parlement a autorisé le déploiement d’un contingent roumain au sein de la Task Force européenne Takuba.

C’est une fierté de savoir que nos militaires combattront ensemble sur le terrain. Et je profite de cette occasion pour vous remercier encore pour votre engagement précieux à nos côtés.

Je sais que la situation sécuritaire, actuellement, est inquiétante sur le flanc Est de l’Europe. Dans ce contexte, les Roumains sont, à juste titre, soucieux de renforcer leur propre sécurité, alors que les tensions en Ukraine ne cessent de s’aggraver. En tant qu’Allié et en tant qu’Européen, nous comprenons votre situation et souhaitons vous apporter notre appui.

Comme l’a rappelé le Président de la République Emmanuel Macron la semaine dernière, nous avons largement contribué à la sécurité de nos partenaires européens dans le cadre des missions de l’OTAN dans les pays baltes et nous continuerons à le faire dans la durée.

Dans le même esprit, il a indiqué notre disponibilité à aller plus loin, et toujours dans le cadre de l’OTAN, à nous engager sur de nouvelles missions de type eFP (enhanced forward presence) en particulier en Roumanie, si celles-ci étaient décidées à l’OTAN. Une mission d’experts de mon ministère arrive aujourd’hui-même en Roumanie pour étudier les paramètres de ce possible déploiement.

Un tel engagement s’inscrirait parfaitement dans la continuité de nos engagements actuels : nos forces aériennes sont en effet souvent déployées le long de vos côtes, et notre Marine se déploie régulièrement en exercice avec la Marine roumaine. C’était le cas encore en décembre dernier, avec la frégate Auvergne, qui après avoir navigué plusieurs semaines en mer Noire, a fait escale à Costanza. Et ce sera encore le cas, puisque comme prévu de longue date, nous envisageons de nouveaux déploiements en 2022.

J’ajoute que nous avons des officiers détachés au sein des états-majors de l’OTAN à Bucarest et à Sibiu. Ainsi, la main tendue par le Président de la République rappelle notre engagement pour la sécurité de l’Europe. Page 4 sur 4 La France, en tant que membre fondateur de l’OTAN comme de l’Union européenne, a un rôle à jouer pour réassurer et protéger ses alliés et ses proches partenaires. C’est pourquoi nous avons été présent, je l’ai indiqué tout à l’heure, en Estonie et en Lituanie dès 2017, dans le cadre de la mission de l’OTAN « enhanced Forward Presence », et depuis 2007 en Pologne, en Estonie et en Lituanie pour conduire régulièrement des missions de police du ciel. Nos déploiements continueront sur place, comme ils ont été prévus.

Monsieur le ministre, nous vivons des temps difficiles. Et dans ces temps difficiles, la France se tient aux côtés de la Roumanie. La France prend ses responsabilités, c’est ce qu’elle a toujours fait. La France n’abandonne pas ses alliés et ses amis.

Je vous remercie de votre attention.

Source : Centre Media du ministère des Armées

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!