rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Corsair garde le cap

Livraison A330neo Corsair
Pascal de Izaguirre, PDG Corsair

Toulouse le 13 mai 2021

Un plan de financement de près de 300 millions d’euros, et de nouveaux actionnaires, une amélioration et un redressement des ventes permettent à Corsair de garder le cap et de se tourner vers l’avenir en offrant une cure de jouvence à sa flotte long-courrier, modernisée et équipée de l’avion de dernière génération, l’Airbus A330neo.

Un choix mûrement réfléchi par les équipes Corsair depuis 2012 où l’option d’avoir une flotte d’avion de la même famille Airbus a été choisie pour des raisons de performance énergétique, de services et d’économies. Avec cet avion de nouvelle génération, en configuration MTOW 251t, sa capacité de fret pourra augmenter d’environ 10 tonnes par vol et avec l’A330neo livré hier, Corsair parachève une montée en puissance initiée depuis plusieurs années.

Une flotte Corsair qui s’étoffe de 5 A330neo supplémentaires, dont le deuxième vient d’être livré au « delivery center » de Toulouse, le 12 mai 2021 dernier, la livraison des appareils suivants étant prévue les 4 juin, décembre, et avril 2022.

Le premier A330neo a été mis en service aux Antilles, et le 26 mai prochain un vol inaugural est prévu sur la Réunion. A terme, les 3 premiers avions seront affectés sur l’Océan Indien, où se trouve le meilleur rendement en matière de capacité opérationnelles.

Un avion stratégique tout à la fois pour Airbus et Corsair

L’avion moyen à long-courrier A330 classique, a été commandé à 1810 exemplaires par 120 clients et il occupe 60 pour cent de part de marché des avions bi-couloirs de 220 et 440 sièges (L’A330neo dispose de 352 sièges). Cet A330neo successeur de l’A330ceo (current engine operation) a été délibérément placé sur ce marché dans lequel Airbus a eu le plus de potentiel de ventes et de clients et Airbus y a inclus les dernières innovations technologiques de l’A350.

Le 2ème A330néo livré à Corsair le 12 Mai 2021

Jusqu’à présent, plus de 300 A330neo ont été commandés par 21 compagnies aériennes, dont 60 ont déjà été livrés. Ce modèle de dernière génération offre plus de possibilités que l’A330 produit jusqu’à nos jours. L’A330neo permet d’offrir jusqu’à 10 tonnes d’emport supplémentaire sur longues distances. Et ce qui assure une part de son succès est son extrême fiabilité, bénéfique aux opérations de toute compagnie aérienne et à leurs coûts.

L’A330neo est aussi un avion plus « éco-friendly » et plus silencieux.

Corsair, en modernisant sa flotte avec la mise en service de l’A330neo participe à la transition énergétique : cet avion permet d’améliorer la performance environnementale des trajets long-courriers de façon très substantielle à travers la réduction des nuisances sonores et de la consommation de carburant.

L’aile de l’A330neo ayant été complètement revue, optimisée pour une efficience aérodynamique augmentée et munie de nouveaux moteurs économes en carburant, Corsair est prêt pour le futur.

L’A330neo ne se contente pas de réduire les émissions de dioxyde de carbone et les émissions de bruit, mais il réduit les émissions de tous les gaz qui peuvent être émis, comme les oxydes d’azote.

L’A330 de Corsair est le plus silencieux des longs courriers, ce qui lui donne un avantage environnemental certain. L’avion est bien au-dessus du respect des normes actuelles en termes de réductions des nuisances sonores sur l’environnement. Le confort sonore en cabine est lui aussi amélioré.

L’avion A330neo offre donc plus de confort avec un coût au siège plus bas.

D’autant plus qu’un soin particulier a été apporté au choix des sièges sur toutes les classes.

La classe Business de Corsair est équipée des sièges de Stélia

En classe business par exemple, les sièges de la société Stelia avec retrait des racks à bagages au milieu de la cabine donnent un environnement aéré et confortable.

Le choix du service Skywise

En termes d’opérations, l’A330neo est prévu pour bénéficier des dernières technologies de maintenance, évitant les mises au sol intempestives pour panne. Parmi plusieurs solutions possibles chez plusieurs fournisseurs, Corsair a choisi le système de maintenance prédictive appelé Skywise et développé par Airbus. A travers la surveillance de paramètres sur tout l’avion et de logiciels appropriés, la maintenance prédictive permet d’identifier et de corriger avant qu’elles n’arrivent, les pannes susceptibles de créer des annulations de vols.

Corsair remanié est prêt pour la reprise post COVID.

Corsair a revu son organisation, et annonce un futur recrutement aux Antilles d’une cinquantaine de PNC (Personnel Navigant Commercial). Compte tenu de l’importance grandissante des divertissements et de la connectivité à bord, et attentive aux attentes de ses clients, la compagnie recherche des profils de plus en plus aguerris et sensibles au digital.

La sécurité étant un point crucial pour la compagnie, Corsair a continuellement investi en formation pour la remise à niveau de ses personnels navigant afin de maintenir les bons réflexes.

Souhaitant se recentrer sur le cœur de ses opérations, Corsair préfère maintenant sous-traiter et externaliser les fonctions annexes. « Nous avons cherché le meilleur compromis sur chaque fonction »

Corsair reste optimiste pour le transport aérien

Une remontée du nombre de vols demande une grande préparation et les mois de juin et de juillet restants les plus importants de l’année pour toute compagnie aérienne, les incertitudes liées à la reprise des vols à l’approche de l’été 2021 restent un sujet très préoccupant pour la Compagnie et son Président.

Le défi majeur et non négociable d’un avionneur, équipementier ou compagnie aérienne est la sécurité des vols. Cela implique la mise en condition des équipages et la mise au point de leurs réflexes, la préparation des vols et de leurs équipements ainsi que leur maintenance. Une préparation qui ne peut se faire en trois jours et nécessite un programme bien en amont. En dépit d’un manque de visibilité sur la levée des contraintes sanitaires cet été par les autorités administratives, Corsair se prépare pour une reprise des vols en juin.

Discours du PDG de la compagnie ici: https://www.instagram.com/tv/COyDpspo03X/?igshid=1it3z6f34wot0

Pascal de Izaguirre, PDG de Corsair reste très confiant dans l’avenir pour Corsair et nous adresse un message optimiste du transport aérien et de l’avenir de la Compagnie. La réception de nouveaux appareils A330neo rentables, silencieux, confortables et économes en carburant pour le plus grand confort des futurs vacanciers en est le signe indiscutable.

Nadia Didelot pour AeroMorning

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!