rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

COOPÉRATION SPATIALE ENTRE LA FRANCE ET LA CHINE RÉUNION ENTRE LE PRÉSIDENT DU CNES ET L’ADMINISTRATEUR DE LA CNSA

Retour progressif à la normale : Delta prend de nouvelles mesures

Mardi 9 mars 2021, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est entretenu en visioconférence, avec Zhang Kejian, Administrateur de la CNSA (China National Space Administration) pour faire le point sur l’avancement de la coopération spatiale bilatérale entre les deux agences, qui couvre l’observation de la Terre, les sciences de l’Univers et l’exploration spatiale.

L’environnement et le climat sont des thématiques structurantes de la relation spatiale franco-chinoise, dont CFOSat est le premier programme phare. Après le succès de la première réunion du 2 mars de revue d’exploitation de cette importante mission d’observation des vagues et des vents à la surface des océans, mise en orbite en octobre 2018, Jean-Yves Le Gall s’est réjoui de son succès opérationnel. Ses données, d’excellente qualité, sont ouvertes aux scientifiques du monde entier depuis février 2020. Pour prolonger l’ambitieuse collaboration sur les enjeux liés à l’observation de la Terre, le CNES et la CNSA ont convenu de poursuivre les échanges sur les contours d’une mission commune dédiée au cycle de l’eau. Le Président du CNES a également salué la forte implication de la CNSA au sein du SCO (Space Climate Observatory) et s’est réjoui du grand nombre de projets déposés à la labellisation par la Chine, rappelant l’objectif de présenter la charte internationale régissant le fonctionnement du SCO lors de la COP26 à Glasgow en novembre.

Concernant les sciences spatiales, Jean-Yves Le Gall a appelé à la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes afin de poursuivre les activités de développement de la mission phare SVOM (observatoire spatial gamma et X, dont le lancement est prévu en juin 2022) en dépit des difficultés induites par la pandémie.

Concernant l’exploration, le Président du CNES s’est réjoui de l’avancement du développement de l’instrument français DORN (étude du transport d’éléments volatils à travers le régolithe et dans la poussière et l’exosphère lunaires) avec notamment la fin de l’assemblage et les premiers tests réussis du modèle structurel et mécanique de l’instrument proposé par l’IRAP (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie). D’autres pistes de coopérations en lien avec la Lune et Mars ont en outre été abordées lors de la rencontre.

En conclusion, le Président du CNES et l’Administrateur de la CNSA ont réaffirmé leur volonté de maintenir, voire de renforcer, en dépit du contexte, la remarquable dynamique de la coopération spatiale entre la France et la Chine.

Source: CNES

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!