Liebherr Aerospace
PARIS AIR FORUM 2023
rossi-aero-mecanique-industrielle
bandeau-liebherr-aerospace-2017-698x86.jpg
Groupe-Liebherr-aeromorning.com
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Recyclage du CO2 : Le SIAAP et Veolia s’associent au CEA et au Collège de France pour transformer le CO2 en matières premières et accélérer la décarbonation

news actualités aéronautique aeromorning

Le SIAAP, Veolia, le Collège de France et le CEA ont signé un partenariat de recherche et de développement d’un dispositif innovant de valorisation du CO2, notamment à partir du biogaz produit dans les usines de traitement des eaux usées.

Plus sobre et plus durable, le nouveau modèle énergétique français, promu par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, prévoit la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la diminution de la consommation énergétique et de la dépendance aux énergies d’origine fossile. A ces problématiques s’ajoutent aujourd’hui les enjeux de la souveraineté énergétique et l’autonomie des approvisionnements.

L’ensemble de ces enjeux, et plus spécifiquement la décarbonation de l’industrie et l’économie circulaire sont au cœur de ce partenariat inédit entre les acteurs industriels et scientifiques, experts des domaines de récupération et de valorisation du CO2.

Les compétences mutualisées des partenaires seront concentrées sur le développement d’une nouvelle technologie de transformation électrochimique du CO2 en acide formique, en méthanol et en méthane.

À la différence des technologies existantes, cette technologie permettrait d’optimiser la consommation énergétique et les coûts et pourrait donc être facilement installée sur des sites industriels déjà existants sans en perturber le fonctionnement.

La première étape de la recherche sera de démontrer la faisabilité de ce processus. En fonction des premiers résultats, la fabrication d’un prototype compact et modulaire pourrait être installé sur des usines de traitement des eaux usées dans un premier temps, puis sur des installations d’incinération des déchets et de méthanisation.

Il servira à la préparation des étapes du changement d’échelle dans le cadre d’une exploitation industrielle et commerciale de la technologie de transformation de CO2.

« Nous sommes fiers de pouvoir nous associer avec les meilleures équipes de recherche mondiales  de cette thématique – le Collège de France et le CEA – et le SIAAP, le plus important service public d’assainissement en Europe, pour faire émerger une nouvelle voie de valorisation du CO2, a commenté Antoine Frérot, président directeur général de VeoliaLes technologies liées au traitement du CO2, un domaine crucial pour la transformation écologique, font partie des priorités stratégiques pour Veolia. Je suis enthousiasmé par le projet de recherche que nous lançons aujourd’hui qui permet de faire avancer le sujet et à l’avenir générer des solutions industrielles capables d’apporter une réponse aux enjeux de la souveraineté énergétique et de la décarbonation. »

Selon Marc Fontecave, professeur du Collège de France, « la transition énergétique et environnementale nécessite plus que jamais une alliance entre recherche fondamentale, recherche technologique et recherche industrielle. Le Collège de France est à ce titre pleinement engagé dans la construction d’un nouveau monde, plus respectueux de l’environnement et plus juste, comme en témoignent sa nouvelle initiative « Avenir Commun Durable » et les recherches pluridisciplinaires en sciences expérimentales, humaines et sociales qui sont associées à ce programme. C’est également le sens des efforts des chaires du Collège de France dans le domaine de l’énergie et de l’environnement et de leurs partenariats industriels, comme celui, exemplaire, mis en place avec Veolia, le SIAAP et le CEA. »

Selon François-Marie DIDIER, Président du SIAAP, « la question de la neutralité carbone est au cœur des problématiques industrielles, en particulier de celles du traitement des eaux usées. Pour répondre à cet enjeu et apporter des réponses concrètes, ce partenariat entre acteurs industriels et scientifiques prend tout son sens. La valorisation et la récupération de la matière, et notamment le carbone, et notre capacité à faire de nos STEP (station d’épuration) des StaRRe (Station de Récupération de Ressources de l’Eau) constituent un axe fort de notre politique d’innovation »

Source : Veolia

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!