rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

CNIM Air Space lance une nouvelle ligne de production dédiée à l’assemblage des enveloppes de ses ballons captifs et dirigeables, sur son site d’Ayguesvives, dans le Sud-Est de Toulouse

Les livraisons Airbus au premier trimestre 2021

Elle vient compléter l’outil industriel unique en Europe de CNIM Air Space, dédié aux « plus légers que l’air ». Une étape essentielle pour accompagner la croissance de cette filiale du Groupe CNIM.
CNIM Air Space, filiale du Groupe CNIM depuis mars 2019, est l’un des acteurs majeurs en Europe dans le domaine des plateformes et des systèmes « plus léger que l’air ». L’entreprise, qui compte une soixantaine de collaborateurs, conçoit et fabrique sur son site d’Ayguesvives des ballons captifs, des dirigeables drones, des ballons stratosphériques et des protections thermiques pour satellites.

Une nouvelle ligne de production pour adresser un marché en croissance
« Nous comptons parmi nos clients des grands donneurs d’ordre de la Défense, de la Sécurité et du Spatial, à la fois industriels et étatiques » explique Gaëtan Breurec, Directeur Général de CNIM Air Space. « Nous avons remporté un nombre significatif de contrats en 2019 et 2020. Notre nouvelle ligne de production va nous permettre de les honorer de manière efficiente, tout en continuant de satisfaire nos clients actuels avec le niveau de qualité attendu pour des systèmes aéronautiques ».Sur cette nouvelle ligne de production de 55 mètres de long, CNIM Air Space réalisera notamment les enveloppes de ses systèmes de ballons captifs. Ces aérostats, reliés au sol par un câble, sont utilisés pour mener en continu des missions de surveillance ou de communication allant de quelques jours à plusieurs mois. Complémentaires aux drones, aux hélicoptères et aux avions suivant les cas d’usage, les ballons captifs sont aujourd’hui couramment utilisés pour des applications telles que la surveillance maritime, la sécurisation des grands événements, la protection de sites, etc.
La nouvelle ligne de production permettra aussi d’assembler les enveloppes des dirigeables drones, développés dans le cadre du projet de R&D « Diridrone », sur lequel CNIM Air Space et RTE (le Réseau de Transport d’électricité) collaborent depuis plusieurs années.

L’équipement principal de la nouvelle ligne de production est une machine d’assemblage motorisée. « Conçu sur mesure, cet équipement permet d’assembler en continu et de mettre en œuvre plusieurs technologies  d’assemblage afin de répondre aux contraintes des différents types de matériaux que CNIM Air Space met en œuvre pour ses aérostatsEn motorisant cette machine, c’est-à-dire en lui permettant de se déplacer au-dessus de la ligne d’assemblage, nous avons rendu plus efficiente la technique de production et optimisé l’espace sur la ligne. De plus, les opérateurs sont désormais embarqués sur la machine, ce qui améliore leur confort de travail. », explique François Martin, ingénieur industrialisation, en charge de sa mise en place.

Des créations d’emplois à la clé
Plusieurs emplois vont être créés pour venir compléter les effectifs travaillant déjà sur la ligne, à savoir un pilote pour la machine d’assemblage, et des opérateurs pour assembler la matière, selon la taille de l’enveloppe.

« L’installation de ce nouvel équipement industriel, démonstration de notre savoir-faire et de notre expertise, complète notre outil de production pour répondre à la demande croissante des marchés européens des secteurs de la Défense, de la Sécurité et du Spatial » précise Gaëtan Breurec.

Source: CNIM

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!