rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Boeing prévoit un volume de capitaux suffisant pour financer le développement de l’aviation commerciale

5ème meilleure compagnie aérienne

CHICAGO, le 15 avril 2021 — Selon les prévisions de Boeing [NYSE : BA], plusieurs sources mondiales et diversifiées continueront d’alimenter le financement de l’industrie aéronautique dans un contexte marqué par la pandémie planétaire et l’accélération continue des campagnes de vaccination.

« Le marché financier et les investisseurs apprécient la résilience du secteur, ainsi que les principes fondamentaux à long terme qui font des avions une précieuse catégorie d’actifs », a déclaré Tim Myers, Président de Boeing Capital Corporation. « Malgré les répercussions sans précédent de la pandémie de COVID-19 sur l’industrie aéronautique internationale, le marché continue de manière générale à fournir des liquidités à nos clients. Nous nous attendons à ce que cette situation s’améliore lorsque le secteur des voyages aériens entamera son rebond. »

L’étude consacrée au marché du financement d’avions CAFMO 2021 (Current Aircraft Finance Market Outlook), la première depuis 2019, reflète la vision à court terme de la dynamique du marché selon Boeing, et évalue les sources de financement pour la livraison de nouveaux avions commerciaux. En raison des répercussions permanentes de la pandémie, les habituelles projections de financement du secteur sur un et cinq ans sont exclues de l’étude CAFMO 2021.

« Les fondamentaux de l’industrie continuent d’afficher des niveaux de robustesse variables sur les différents marchés en fonction des tendances régionales de la pandémie », explique Tim Myers. « Selon nos prévisions, les capitaux injectés dans le secteur continueront à provenir d’acteurs établis, ainsi que de nouveaux acteurs en quête d’opportunités lors de la reprise de l’industrie. »

L’étude CAFMO 2021 indique que le secteur du financement d’avions a clôturé l’année 2020 avec un volume de liquidités suffisant pour financer les livraisons, mais avec certaines tensions notamment sur les marchés de la dette bancaire et de l’optimisation fiscale (tax equity). Pour lire l’étude CAFMO 2021, visionner une vidéo de présentation et consulter des données sur le financement au niveau des régions, cliquez sur le lien suivant www.boeing.com/CAFMO.

Principaux enseignements de cette étude :

  • Dans l’ensemble de l’industrie, le volume de financement des livraisons d’avions commerciaux a totalisé 59 milliards de dollars, en baisse de 40 % par rapport à 2019.
  • Les principales sources de financement des livraisons effectuées par Boeing sont les suivantes : trésorerie, dette bancaire et marchés de capitaux. Les livraisons effectuées par Boeing ont été financées à 100 % par des tiers.
  • Les sociétés de location d’avions ont exécuté un volume important de transactions de cession-bail (sales & leaseback) ; le volume des locations au niveau de l’industrie a atteint 46 %.
  • Les marchés de capitaux pour l’ensemble de l’aviation ont été supérieurs de 70 % à l’année 2019.
  • Les banques commerciales ont répondu aux besoins de liquidités du secteur aéronautique au début de la pandémie, mais l’endettement bancaire à long terme est à présent l’une des formes de financement les moins utilisées.
  • Les investisseurs institutionnels et les fonds ont cherché à accentuer leur présence sur le marché de l’aviation, proposant leurs services lorsque certaines sources de financement ont marqué une pause et que les écarts de crédit (spread) se sont élargis dans le secteur.
  • Les agences de crédit à l’exportation demeurent une source de financement modeste, mais importante, pendant la pandémie.
  • Les financements par rehaussement de crédit ont continué de progresser en tant que source de financement complémentaire, représentant au total 4 % du mix financier pour les livraisons effectuées par Boeing.

Selon l’étude Boeing 2020 Commercial Market Outlook (CMO), un rapport consacré chaque année à l’évolution sur 20 ans du marché de l’aviation commerciale et des services, le trafic passagers devrait progresser à un taux moyen de 4 % par an. La flotte commerciale mondiale devrait atteindre 48 400 appareils d’ici à 2039, au lieu de 25 900 aujourd’hui.

Source: Boeing

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!