rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

Aviation décarbonée avec Ascendance Flight Technologies

Toulouse le 24 février 2021

Aviation verte, aviation propre, aviation décarbonée, transition énergétique aéronautique, la terminologie est très variée en matière d’écologie aéronautique.

Jean-Christophe Lambert, PDG d’Ascendance Flight Technologies (AFT) préfère parler d‘aviation décarbonée ».

Fondateur de la société privée Ascendance Flight Technologies depuis 2018 et entouré de ses 3 associés, il crée avec conviction une entreprise qui propose des solutions pour décarboner l’aviation.

Offrant une alternative à l’hélicoptère coûteux, souvent gourmand en carburant et bruyant pour le transport urbain ou interurbain, la vocation d’Ascendance Flight Technologies est de fournir des Véhicules à décollage et Atterrissage verticaux VTOLs (Selon la terminologie anglaise consacrée Vertical Take-off and Landing aircraft) dédiés au transport de personnes ou de services sanitaires ou logistiques.

Depuis le départ ce projet est financé par des tours de tables successifs en Europe pour gagner en maturité, et l’entreprise est ouverte à d’autres capitaux internationaux. Lauréat du concours d’innovation national  i- LAB (dont les subventions atteignent jusqu’à 600 k €), concours porté par le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, le projet Ascendance Flight Technologies  a bénéficié d’une bourse d’état. Il reçoit également le soutien du réseau French Tech et de la BPI pour ses activités de recherche. Pour la recherche la société s’appuie aussi sur l’ONERA, l’organisme de recherche étatique, et la grande école SupAéro / ISAE.

Un soutien de la Région Occitanie qui ouvre les portes d’un environnement technologique adéquat

Partenaire d’Aéroports de Paris depuis 3 ans, Ascendance Flight Technologies décroche en 2020 l’aide conséquente de la Région Occitanie et décide de venir s’implanter à Toulouse. Les principales motivations à ce déplacement furent d’une part l’accès aux infrastructures de l’aéroport de Muret-Lherm pour ses tests, la présence en Occitanie et dans la région toulousaine d’un bassin d’emploi qualifié, et la motivation de La Région pour accompagner le projet, notamment en matière de recherche et développement qui requiert un partenaire solide sur la durée.

Ce très fort soutien de l’Occitanie permet à Ascendance Flight Technologies d’ouvrir un recrutement d’une dizaine de personnes expérimentées basées à Toulouse cette année, aux profils allant de l’ingénierie des systèmes, de la propulsion, de l’aérostructure et de l’avionique au profil de chef de projet, ou encore de responsable marketing et commercial. Seront sélectionnés les candidats ayant des convictions pour porter les valeurs liées à l’environnement, la volonté de créer un nouvel avion, la capacité à intégrer une petite équipe agile capable de faire face à l’inconnu.

L’hybride électrique : le bon compromis technologique

L’hybride électrique représente pour Ascendance Flight Technologies le premier pivot de transformation énergétique, considérant que les futures énergies sont pour l’instant lointaines et que l’hybride apporte un gain immédiat significatif.

En effet, Jean-Christophe Lambert pense que le tout électrique n’est pas aujourd’hui adapté pour des appareils de moyenne ou longue distance. Pour lui, cette technologie ne vaut que pour des appareils effectuant de courtes distances.

Il pense également que les batteries ont une densité d’énergie trop faible pour effectuer de longues distances et emporter de nombreux passagers et que leur trop lente évolution de capacité entraine une impossibilité de concrétisation court terme de ces vols longs, avec un modèle économique qui pose encore de nombreux problèmes. S’y rajoute, selon lui le manque d’infrastructures adéquates.

Jean-Christophe Lambert identifie deux sources intéressantes à fort impact en termes de stockage et de cycle de vie mais qui ont encore besoin d’évoluer dans la manière dont elles sont produites. Il cite parmi celles-ci l’hydrogène ou les carburants synthétique, bien que ces derniers s’avèrent très porteurs, avec une boucle vertueuse grâce à la captation de C02 pour la création du carburant et son relâchement lors de sa combustion. Cela représente au final un effet nul pour l’environnement.

Partant de ce constat, et conscient de l’indisponibilité immédiate de ces énergies électriques ou hydrogènes pour des vols moyens ou longs, le choix fut vite pris de concevoir un avion hybride, de quatre places, pour des missions longues distances, susceptible d’évoluer en termes d’alimentation ou d’emport de passagers.

Comment Ascendance Flight se différencie sur un marché très convoité

Un autre axe de développement pour la société Ascendance Flight Technologies sera celui de devenir équipementier puisque l’entreprise possède toutes les technologies liées aux VTOLs.

Ascendance Flight Technologies est porteuse de deux innovations de rupture, en terme de  vol horizontal et vertical, et en terme de technologie hybride.

Concernant le vol horizontal et vertical, Ascendance Flight Technologies à pris l’option de la répartition sur une architecture dite « Lift and Crew ».

La technologie hybride, utilise quant à elle de manière optimisée une source d’énergie thermique pour la densité d’énergie qu’elle apporte, et une source d’énergie électrique pour la puissance. Tout cela permet de réduire la consommation avec une propulsion distribuée. La configuration aérodynamique retenue distribue les fonctions verticales sur les ailes et dans le fuselage avant, et la propulsion horizontale via une hélice sur le nez de l’appareil.

L’hybridation est la grande valeur ajoutée d’Ascendance Flight Technologies par rapport aux projets de VTOLs actuels qui ont pour les uns, une réalité technologique lointaine, pour les autres, une faible adéquation produit/marché, sachant que l’aérien doit permettre d’effectuer de plus longues distances notamment sur les marchés régionaux ou péri-urbains.

Pour le PDG d’Ascendance Flight Technologies « 95% des projets concurrents dans le monde étant à 100% électriques, l’hybridation est un différenciant majeur pour l’entreprise, qui de ce fait compte très peu de concurrents frontaux et se positionne comme une alternative tout à la fois sur des marchés régionaux et urbains existant. » Ascendance Flight Technologies vise aussi les marchés américains et asiatiques et souhaite équiper tous les services publics en terme d’urgence sanitaire, de surveillance, ou de logistique.

Pour Jean-Christophe Lambert, l’aviation a la capacité et le devoir de réduire son empreinte carbone. Dans ce but, Ascendance Flight Technologies propose des solutions pour réduire les émissions de CO2 avec des éléments disponibles, lui permettant de promettre des réductions de l’ordre de 50%, voire plus lorsque le biocarburant sera disponible.

L’enjeu pour l’aviation n’étant plus de trouver seulement l’unique compromis entre performance et prix d’exploitation mais de trouver en plus de ce compromis incontournable, la meilleure façon de faire un avion plus respectueux de l’environnement, dans tout son cycle de vie, de la conception au recyclage. C’est tout ce à quoi s’attache Ascendance Flight Technologies.  Nadia Didelot pour AeroMorning

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!