rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

ATR étudie le lancement d’un ATR 42-600 offrant une fonctionnalité STOL améliorée

stol-short-take-off-and-landing

 

Les ATR 42-600S pourraient décoller et atterrir sur des pistes de 800 mètres et ainsi créer de nouvelles opportunités commerciales

 

Toulouse, le 21 juin 2017 – ATR finalise la phase d’évaluation en vue du lancement d’une version de l’ATR 42-600 disposant d’une nouvelle fonctionnalité, « STOL » (Short Take-Off and Landing), permettant de réduire les distances de décollage et d’atterrissage. Le constructeur de turbopropulseurs régionaux est ainsi prêt à proposer l’ATR 42-600S à ses clients actuels et à ses prospects. 

 

L’ATR 42-600S permettra de réduire à seulement 800 mètres la longueur minimale de piste requise pour décoller et atterrir lorsque l’avion est à pleine charge. Grâce à cette évolution de l’ATR 42-600, des centaines d’aéroports disposant de pistes d’une longueur de 800 à 900 mètres pourront accueillir cet appareil, offrant aux opérateurs de nouvelles opportunités commerciales. 

 

Aujourd’hui, une flotte vieillissante comptant près de 2 200 avions régionaux de 30 à 50 places vole à travers le monde. Les turbopropulseurs représentent près de 60 % de ces appareils (1 200 avions) et fournissent des liaisons essentielles pour de petites communautés isolées. Ces turbopropulseurs desservent aujourd’hui plus de 3 100 routes, dont un tiers s’appuie exclusivement sur ces appareils. 

 

Ces avions régionaux d’ancienne génération, de moins en moins efficaces, devront être remplacés dans les années à venir. L’ATR 42 remplit parfaitement les critères du marché, grâce à sa modernité, à sa fiabilité, et aux plus hauts niveaux de confort offerts à ses passagers. Si les coûts opérationnels de l’ATR 42 sont identiques à ceux d’appareils de 30 places, cet appareil offre en revanche des sièges supplémentaires et des coûts à l’unité moins élevés, disposant ainsi du potentiel nécessaire pour stimuler la demande. ATR estime à 600 le nombre de livraisons potentielles de turbopropulseurs de 50 places dans les 20 prochaines années.  

 

Christian Scherer, Président Exécutif d’ATR, a déclaré, à propos du potentiel de cette nouvelle version de l’ATR 42-600 : « Faciliter la croissance du trafic aérien et maintenir la connectivité entre les communautés sont deux missions-clés pour ATR. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de fournir une meilleure solution au problème d’accessibilité des pistes, permettant ainsi également d’accroître l’offre de services aériens dans les zones isolées. Nous proposons désormais à nos opérateurs l’ATR 42 600S et espérons obtenir un retour positif de la part du marché. »

 

À propos de l’ATR 42-600 : 
Capacité de transport : 30 à 50 sièges
Moteurs : PW127M de Pratt & Whitney Canada
Puissance maximale au décollage : 2400 chevaux par moteur
Poids maximal au décollage : 18 600 kg 
Charge utile maximale : 5 500 kg 
Autonomie maximale à pleine charge : 800 miles nautiques (1 483 km)

 

À propos d’ATR : 
Fondé en 1981, ATR est le leader mondial du marché des avions turbopropulseurs régionaux de moins de 90 places. Depuis sa création, ATR a vendu plus de 1 500 appareils. Les modèles ATR équipent les flottes de quelque 200 compagnies aériennes réparties dans près de 100 pays. ATR est un partenariat à parts égales entre deux acteurs aéronautiques européens majeurs, Airbus et Leonardo. Installé à Toulouse, ATR est bien établi au niveau international, avec un important réseau de ventes et de support client, y compris des centres de service client, de formation et des entrepôts. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur https://www.atr-aircraft.com. Suivez toutes les activités d’ATR durant le Salon du Bourget grâce au hashtag #ATRLeads. 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!