rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

Ariane 6 : le premier étage supérieur prêt pour les essais à feu

News

Brême, le 29 janvier 2021

·        Le premier étage supérieur complet d’Ariane 6 a quitté le site ArianeGroup de Brême, où il a été développé et intégré, afin d’être testé à feu sur le site du DLR à Lampoldshausen

·        Cette livraison représente une étape majeure du développement du nouveau lanceur européen Ariane 6, dont le vol inaugural est programmé au deuxième trimestre 2022

·        Pour télécharger des photos et vidéo de l’étage supérieur complet et de son chargement en vue de son transfert, cliquez ici

Le premier étage supérieur complet du nouveau lanceur européen Ariane 6 vient de quitter l’usine ArianeGroup de Brême, avec ses deux réservoirs d’hydrogène et d’oxygène liquides reliés au nouveau moteur Vinci ré-allumable, et équipé de l’ensemble de ses canalisations, vannes et systèmes de contrôle-commande électroniques et hydrauliques. À l’issue de son assemblage final en octobre 2020 et de tests fonctionnels concluants (hydrauliques, électriques et avioniques) à Brême, cet étage désigné HFM (Hot Firing Model) va maintenant être transporté de Brême à Lampoldshausen, dans le Bade-Wurtemberg, afin de subir des essais à feu sur le site du Centre aérospatial allemand (DLR).

Sur le port de Brême-Neustadt, l’étage va être chargé à bord d’une barge qui descendra la Weser jusqu’en mer du Nord, afin de rejoindre puis remonter le Rhin et le Neckar jusqu’à Bad Wimpfen, dans le Bade-Wurtemberg, d’où il sera transporté par la route jusqu’à Lampoldshausen. Il sera ensuite placé sur le banc d’essai construit spécialement et inauguré en 2019. La campagne consiste, une fois l’étage installé sous le portique, à l’allumer jusqu’à quatre reprises. Ces ultimes essais, prévus au deuxième trimestre 2021, permettront de le qualifier comme « bon pour le vol » dans le cadre de la qualification générale du système Ariane 6.

« La finalisation de cet étage pour les premiers essais à feu est une étape majeure, à la fois pour Ariane 6, pour l’Allemagne et pour l’ensemble de l’Europe spatiale. Ce premier étage supérieur complet et son acheminement jusqu’à son site d’essai de qualification souligne la qualité du travail des équipes d’ArianeGroup et de nos partenaires industriels, ainsi que notre détermination et notre agilité », a déclaré Karl-Heinz Servos, COO d’ArianeGroup. « Un autre étage destiné aux tests combinés du lanceur et des installations sol du site de lancement à Kourou est en cours d’achèvement sur le site de Brême, tandis que le premier modèle de vol de l’étage supérieur destiné au vol inaugural d’Ariane 6 est déjà en cours d’intégration. Je remercie infiniment l’ensemble de nos collègues d’ArianeGroup et tous nos partenaires industriels européens pour leur engagement tout au long de cette période difficile. Je salue également le DLR, le CNES et, bien entendu, l’Agence spatiale européenne pour leur confiance, leur contribution essentielle et leur soutien. »

« La production d’étages supérieurs de lanceurs est une longue tradition ici à Brême, et une activité clé du secteur des hautes technologies en Allemagne. Les étages fabriqués dans la ville hanséatique de Brême ont permis de placer de nombreux satellites en orbite et contribué à faire du lanceur européen Ariane l’un des véhicules de transport spatial les plus fiables au monde. En tant qu’Agence spatiale du Centre aérospatial allemand DLR, nous nous sommes toujours engagés à contribuer en permanence à l’expertise des étages supérieurs fabriqués à Brême. Le premier étage supérieur d’Ariane 6 est aujourd’hui en passe de quitter le site de production d’ArianeGroup et ouvre le prochain chapitre de l’histoire du transport spatial européen », a déclaré Walther Pelzer, Directeur de l’Agence spatiale du Centre aérospatial allemand (DLR). « Avec la campagne d’essais à feu du premier étage supérieur d’Ariane 6 sur le nouveau banc de test P5.2 du DLR à Lampoldshausen, nous nous rapprochons un peu plus encore du vol inaugural d’Ariane 6 ».

Daniel Neuenschwander, Directeur du Transport spatial à l’ESA, a déclaré pour sa part : « Nous avons franchi une nouvelle étape du processus conduisant au premier vol d’Ariane 6. Voir ce nouveau lanceur prendre forme progressivement est extrêmement exaltant. Les essais à feu à venir de l’étage supérieur complet nous apporteront de précieuses informations sur le cœur technique de ce nouveau lanceur européen. »

Grâce à son moteur Vinci ré-allumable, le premier étage supérieur d’Ariane 6 sera particulièrement adapté aux missions complexes, notamment la mise en orbite de « grappes » de satellites pour la formation de constellations.

Sur les 550 employés hautement qualifiés que compte actuellement le site ArianeGroup de Brême, une centaine travaillent à la fabrication des éléments d’Ariane 6 dans un bâtiment doté des toutes dernières technologies de fabrication et d’intégration de l’industrie 4.0, afin d’assurer une production optimisée en termes de coûts, d’efficacité et de respect de l’environnement. Outre le modèle destiné aux essais à feu livré ce jour, deux autres étages supérieurs sont en cours d’intégration : l’un dédié aux essais combinés entre le lanceur et le pas de tir à Kourou, le CTM (Combined Test Model), et l’autre au vol inaugural d’Ariane 6, le premier modèle de vol FM1 (Flight Model 1). Les installations du pas de tir sont en cours de construction par le CNES (Centre national d’études spatiales), tandis que dans l’usine ArianeGroup des Mureaux, l’étage principal, destiné lui aussi aux tests combinés (autre partie du CTM), est également en cours d’intégration, ainsi que l’étage principal destiné au vol inaugural (FM1). Ariane 6 est un programme géré et financé par l’Agence spatiale européenne (ESA). En tant que maître d’œuvre et autorité de conception du lanceur, ArianeGroup en assure le développement et la production avec ses partenaires industriels, ainsi que l’exploitation via sa filiale Arianespace. Le CNES est responsable de la construction du pas de tir à Kourou, en Guyane, et des essais qui y sont menés.

Source : ArianeGroup

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!