rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Anywaves en bonne voie

@aeromorning

Anywaves, société créée par Nicolas Capet en 2017, experte dans le domaine des antennes miniatures, a pour mission de développer, concevoir, industrialiser et vendre des antennes pour les constellations de satellites et de nombreuses utilisations telles que les télécommunications, les radars, les outils de navigation par exemple.

Une technologie avancée

Son point fort, en matière de technologies, est d’une part une expertise très forte, un savoir faire qui lui permet de maîtriser tous les concepts les plus innovants et les plus en rupture dans le domaine de l’électromagnétisme, ainsi que des technologies « signatures » de substrat céramiques imprimés en 3D qui lui permettent d’aller jusqu’à l’optimum de la miniaturisation des antennes.

@aeromorning

Une vision industrielle

La force d’Anywaves est également sa vision industrielle, car elle se dote des capacités pour pouvoir produire rapidement avec un niveau de fiabilité compatible à des applications spatiales et s’appuie en partie sur des partenaires, un tissu industriel et un savoir faire extrêmement fort dans la région occitane, en France et en Europe.

Après les satellites, quels marchés?

Nicolas Capet déclare : « On se rend compte qu’il y a enormément de points communs dans les différents domaines du spatial, de la défense et de l’aéronautique, dans lesquels on recherche une excellente performance avec des niveaux de fiabilité extrêmement forts, et dans des conditions d’utilisation très sévères, et nos technologies pour des satellites trouveront d’autres débouchés dans d’autres applications aéronautiques, spatiales, de défense, les drones, etc… »

Nicolas Capet, CEO Anywaves
@aeromorning

Aujourd’hui, sur un marché essentiellement civil, Anywaves se prépare pour répondre à des besoins du secteur défense, et développe une nouvelle génération d’antennes pour les constellations de satellites.

En 2020, et cela en dépit de la crise sanitaire, Anywaves, Spin-off du CNES, a réalisé un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros, l’essentiel à l’export, en Europe, mais aussi en Asie. L’Asie, un marché en pleine explosion pour le spatial, et de belles perspectives d’affaires avec un premier client en Inde, la startup Pixel, qui développe une constellation de satellites d’observation de la terre pour les besoins de la population indienne.
Anywaves compte également la même année de beaux succès avec Loft Orbital, Thalès Alénia Space sur la constellation Omnispace, Airbus pour la constellation CO3D, en somme, des activités spatiales extrêment intenses.

Au début de la crise sanitaire, l’an dernier, du fait de sa petite taille et de son agilité, l’entreprise s’est adaptée en 24 heures pour continuer son activité à plein régime en télétravail.
La société a Anywaves a bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat) qui lui a permis de poursuivre son activité, de se développer et d’étoffer son portefeuille de produits et ambitionne aujourd’hui de devenir un leader mondial dans le domaine des antennes pour constellation de satellites.Une belle brique pour la souveraineté spatiale européenne. Nadia Didelot pour AeroMorning

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!