rossi-aero-mecanique-industrielle
Slider
Collins
previous arrow
next arrow
Slider

Airbus remporte son premier contrat dans le cadre du programme segment sol Syracuse IV

Dans le cadre du programme Syracuse IV, Airbus s’est vu notifier Copernic

Dans le cadre du programme Syracuse IV, Airbus s’est vu notifier Copernic, un accord cadre d’une durée de 10 ans qui porte sur la réalisation et la mise à niveau d’une partie du segment sol des satellites de télécommunications utilisés par les forces françaises. Dans le cadre de Copernic, la Direction générale de l’armement (DGA) vient de passer une première commande de plus de 100 millions d’euros.

Dominique Maudet, directeur commercial « Défense France » chez Airbus Defence and Space, a déclaré : « Nous préparons le futur du segment sol haut débit et multi-satellites des forces françaises. Il sera totalement intégré, intelligent et dynamique et permettra aux opérationnels de disposer d’un outil d’aide à la décision unique dans le domaine de la gestion des communications par satellite. »

En effet, cette première commande couvre notamment le développement du futur portail de gestion des communications par satellites du ministère des Armées. Ce portail Pegasus accessible à toutes les unités, servira à allouer au mieux les ressources disponibles sur les satellites militaires et commerciaux exploités par les forces armées. Il permettra d’orchestrer les demandes saisies par un état-major ou toute unité déployée au sol, en mer ou dans les airs. L’allocation des capacités satellitaires sera ainsi optimisée en fonction de critères opérationnels renseignés par les unités tels que le type de terminaux utilisés, la couverture au sol, le niveau de cyber-sécurité, de résistance au brouillage, ou encore le besoin de disponibilité.

Le projet Copernic vise également à accroître l’opérabilité de Comcept, le réseau de communication multi-satellites conçu par Airbus et mis en service dans les armées françaises en 2017. Comcept exploite les capacités de transmission haut-débit en bande Ka du satellite militaire franco-italien ATHENA-FIDUS, ainsi que les capacités en bandes Ku et C de satellites commerciaux. Grâce à ces évolutions, Comcept pourra également exploiter les ressources haut-débit en bande Ka des futurs satellites SYRACUSE 4A et 4B.

Les différentes briques du futur segment sol du programme SYRACUSE IV et le portail Pegasus permettront ainsi aux armées françaises d’exploiter efficacement et de façon dynamique l’ensemble du spectre des capacités satellitaires, allant des plus sécurisées et résilientes, aux capacités hauts-débits et à large couverture, et ce sur l’ensemble des théâtres d’opérations.

Source: AirbusDefence, AirbusSpace

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!